Vous voyez flou, en double, ou les objets semblent déformés : les anomalies de la vision sont des troubles fréquents, plus ou moins bénins. Quelles sont les anomalies de la vision les plus fréquentes ? Comment traiter un trouble de la vision qui apparait soudainement ?

Qu’entend-on par anomalie de la vision ?

L’apparition brutale d’une anomalie de la vision est généralement manifestée par une vision floue, une cécité, une déformation d’images, des phosphènes ou un éblouissement. Dans la plupart des cas, ces troubles de la vision sont liés à une anomalie du système oculaire, mais parfois, une atteinte neurologique est en cause (migraine avec aura, épilepsie). Les anomalies brutales de la vision comprennent :

  • Les phosphènes : impression de voir des éclairs, des lignes ou des taches lumineuses
  • La photophobie : une intolérance à la lumière
  • La déformation de la perception : les lignes droites semblent ondulées ou l’installation d’un trouble de la perception des couleurs
  • La diplopie : vision double
  • Les hallucinations élaborées

En cas d’anomalie de la vision qui apparait soudainement, que faut-il faire ? Si le trouble dure quelques secondes et disparait, vous devriez en parler à votre médecin traitant. Dans le cas d’épisodes répétés, la consultation devient nécessaire et urgente. Une anomalie brutale qui dure plusieurs minutes et qui ne régresse pas doit vous faire consulter au plus vite. Le caractère mono ou binoculaire est un facteur important. Un trouble qui touche un seul œil indique une atteinte de l’œil ou du nerf optique, alors qu’on trouble qui touche les deux yeux semble indiquer une atteinte du chiasma ou des voies visuelles rétrochiasmiques.

Quand consulter en cas de trouble de la vision ?

  • Vous avez des difficultés à lire, des maux de tête : prenez rendez-vous chez l’ophtalmologue pour faire un bilan. Sans éléments favorisant un trouble oculaire, il vous dirigera vers un neurologue.
  • Vous avez une perte soudaine de la vision, une douleur intense, un écoulement inhabituel ou une vision floue persistante : consultez en urgence.
Qu'entend-on par anomalie de la vision ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les solutions possibles ?

Les solutions pour traiter une anomalie brutale de la vision sont diverses. Seul un médecin neurologue ou ophtalmologiste saura vous guider. Des examens neurologiques, ophtalmologiques, voire cardiologiques doivent être effectués afin de savoir ce qui déclenche votre trouble de la vision.

Si l’anomalie n’est pas trop importante, votre ophtalmologue vous donnera des conseils pour porter des lentilles de contact ou des lunettes adaptées.

Dans certains cas, les troubles de la vision apparaissant à cause d’une infection : névrite optique, kératite, rétinite, uvéite… L’infection virale ou bactérienne doit être traitée. Parfois, ce sont des maladies auto-immunes qui déclenchent une anomalie de la vision, ou encore le diabète, l’hypertension, la migraine ophtalmique, l’épilepsie et la sclérose en plaques. Enfin, des traumatismes peuvent entrainer des troubles de la vision comme la cataracte ou un décollement de la rétine.

Les traitements dépendent donc de l’anomalie en elle-même et de sa cause. On peut donc miser sur un traitement à base de corticoïdes pour certaines maladies auto-immunes (maladie de Horton). Parfois, une prise en charge chirurgicale est nécessaire (cataracte). Si le trouble est d’origine neurologique, le neurologue prend le relai avec des traitements adaptés (antiépileptiques, anti-inflammatoires non stéroïdiens, dopamine).

Un trouble de la vision ponctuel ou récurrent, transitoire ou durable témoigne d’une anomalie, d’où l’importance d’en parler à votre médecin et d’effectuer un bilan complet.

Quelles sont les solutions possibles ?
Source : shutterstock.com
Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici