Vie SaineLe CBD en cuisine : pourquoi et comment l'utiliser ?

Le CBD en cuisine : pourquoi et comment l’utiliser ?

Le CBD est le produit tendance du moment. Il se consomme sous toutes ses formes et de façons surprenantes ! Après les cosmétiques au cbd, on découvre des recettes de cuisine au cannabidiol. Quels sont les avantages gustatifs du cbd en cuisine ? Quels bienfaits pour la santé ? Sous quelles formes peut-on cuisiner le CBD ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le cbd pour cuisiner ! 

Le CBD en cuisine : pourquoi l’utiliser ? 

On utilise bien souvent des herbes aromatiques pour relever nos plats : thym, ciboulette, herbes de Provence… Savez-vous que le CBD est un excellent exhausteur de goût ? Les fleurs ainsi que l’huile de cbd s’utilisent en cuisine ! Il y a une seule règle à retenir : les cannabinoïdes sont hydrophobes et lipophiles. Autrement, dit, ils n’aiment pas l’eau et se conjuguent uniquement aux graisses. Ainsi, pour profiter pleinement des effets du cbd dans un plat cuisiné, on apporte toujours une touche de gras comme de la crème, du lait, de l’huile, etc.

En outre, il est primordial de s’intéresser à l’origine et à la qualité du cbd. Il doit être d’origine naturelle et issu de l’agriculture biologique. Enfin, on pense à l’étape de la décarboxylation. Il s’agit d’une étape visant à détruire une molécule de dioxyde de carbone pour passer du CBDA au CBD. Pour cela, faites chauffer vos fleurs de CBD pendant une heure à une température située entre 100 °C et 120 °C.

En ce qui concerne l’huile de CBD, vous pouvez l’utiliser dans vos recettes. Il est toutefois préférable de ne pas la chauffer pour conserver toutes ses propriétés. On peut l’intégrer à une sauce vinaigrette ou à des rillettes maison, par exemple.

Le CBD en cuisine : pourquoi l'utiliser ? 
Source : shutterstock.com

Lors de la conception d’une recette, n’oubliez pas que l’utilisation de résine de CBD en cuisine est tout à fait possible. Les deux modes de consommation les plus répandus sont les tisanes avec apport de matière grasse et les fameux space cake au cbd. Si vous aimez les plats en sauce, la résine peut parfaitement s’intégrer à une sauce pour viande.

Pour trouver du CBD à intégrer dans vos plats, vous pouvez vous rendre sur le site de Weedy, l’un des premiers sites en ligne commercialisant du CBD sous différentes formes. 

Quels bienfaits ? 

Le CBD a de nombreuses vertus. Les bienfaits et leur puissance varient en fonction du mode de consommation, mais globalement, le cannabidiol est :

  • Antiémétique : il limite les nausées.
  • Antidouleur : la consommation régulière et bien dosée d’huile de CBD ou de fleurs permet effectivement de ressentir l’effet analgésique de ces plantes.
  • Antistress : le CBD apaise, sans que vous ne ressentiez de coup de fatigue. Votre énergie est conservée et vous êtes apaisé.
  • Antiinflammatoire : l’effet antiinflammatoire procuré par les cannabinoïdes est l’un des plus intéressants. Le corps est souvent soumis à des états inflammatoires chroniques ou transitoires qui fatiguent énormément l’organisme. Le consommation de CBD encadrée par un professionnel de santé permet de diminuer les poussées inflammatoires. Le CBD soulage donc les patients atteints de maladies auto-immunes et/ou inflammatoires comme la spondylarthrite et l’arthrose, sans oublier la sclérose en plaques. Les douleurs musculaires tout aussi bien soulagées que les douleurs articulaires.
  • Anti-convulsivante : le CBD agit de façon étonnante sur certaines maladies neurologiques, notamment sur l’épilepsie. Cette découverte fut médiatisée via l’histoire de Charlotte Figi, une petite fille atteinte d’une forme grave d’épilepsie. Contrairement au THC, le CBD a des vertus anti-convulsivantes. Il va également jouer un rôle sur le système cérébral et pourrait retarder l’apparition et le développement de certaines maladies dégénératives en luttant contre les effets du stress oxydatif.
  • Anti-oxydant : Les bienfaits antiinflammatoires et antioxydant du CBD sont utilisés en cosmétologie. Le CBD réduit l’activité des glandes sébacées et se positionne comme un remède efficace contre certains types d’acné.
Quels bienfaits ? 
Source : shutterstock.com

Sous quelle forme utiliser le CBD en cuisine ? 

En cuisine, vous pouvez utiliser le cbd sous diverses formes tout en profitant de plusieurs bénéfices . Nous allons décortiquer tout ça en deux parties : la cuisine salée et la cuisine sucrée.

  • Le cbd pour la cuisine salée : vous pouvez utiliser de l’huile pour agrémenter vos sauces vinaigrettes, vos salades, vos plats (après cuisson). Les fleurs séchées sont par ailleurs très appréciées, car on peut les disposer sur le plat juste avant de servir.
  • Le cbd dans les plats sucrés : le space cake est l’option qui semble la plus évidente ! On peut effectivement ajouter de la résine de cbd ou des fleurs séchées dans une préparation pour gâteau. Vous avez également la possibilité de concevoir des cookies avec de l’huile de cbd, ou de monter des mousses au chocolat à la fleur de chanvre.

Pour cuisiner le cbd, il n’y a qu’une règle à suivre : associer le cbd à un corps gras ! Puis, il s’agit de bien doser les saveurs ! Ne vous en faites pas pour votre ligne, les lipides font partie des apports nutritionnels conseillés.

Vous avez soif ? Préparez une boisson healthy avec du citron pour faire le plein de vitamines, de la menthe pour le goût et des fleurs de cbd pour son effet relaxant !

Quels plats peut-on préparer ? 

La liste des plats au cbd peut être longue, car le cbd s’associe avec de nombreux mets : sauces, boissons, smoothies, salades, viandes, etc. C’est pourquoi nous vous proposons 7 idées de plats à cuisiner avec du cbd.

  • Guacamole au CBD : cuisinez un guacamole classique, avec plus ou moins de piments. Pour 3 avocats, on compte 1 ml d’huile de CBD qu’on ajoute à la fin de la préparation avant de mélanger une dernière fois.
  • Purée de pommes de terres au CBD : cette fois-ci, on peut utiliser de l’isolat de CBD, à raison de 0.16 g de poudre pour 1 kg de purée de pommes de terre. La matière grasse est présente dans le lait et le beurre.
  • Les cookies au CBD : lorsque vous préparez des cookies, la dernière étape est l’incorporation de la farine. Juste avant, ajoutez quelques gouttes d’huile de CBD 10 % (4 gouttes pour une préparation pour 4 personnes).
  • Les pâtes au CBD : une bonne sauce carbonara agrémentée d’huile de CBD fera son petit effet lors d’un repas de famille ! Il suffit de verser quelques gouttes d’huile de chanvre dans votre sauce carbonara qui cuit à faible température.
  • Les carottes rôties au CBD : découpez des frites de carottes et préparez une petite marinade d’huile de CBD et d’huile d’olive avec quelques épices (paprika, sel, ail en poudre). Trempez les carottes dans la marinade au cbd et faites-les cuire au four à basse température.
  • La vinaigrette au CBD : rien de plus simple à faire ! On verse l’huile neutre dans le bol, puis on ajoute l’huile de CBD. On continue de préparer la vinaigrette et le tour est joué ! Vous pouvez également ajouter quelques fleurs séchées sur votre salade composée.
  • Le smoothie pure détente : dans un blender, placez quelques fruits de votre choix, un peu de lait pour la matière grasse, quelques gouttes de CBD et mixez le tout ! Vous avez votre smoothie parfait pour rester zen toute la journée !
Quels plats peut-on préparer ? 
Source : shutterstock.com

Y a-t-il des contre-indications ? 

Le CBD est issu d’une plante et est donc un ingrédient naturel. Toutefois, il faut savoir que toutes les plantes ne sont pas sans danger. Par exemple, le millepertuis est connu pour interagir avec de nombreux traitements et pour accentuer certains troubles. Il faut donc bien se renseigner avant de consommer du CBD. Si vous avez des doutes sur votre état de santé, un traitement en cours ou une maladie reconnue, ne prenez pas de CBD sans avis médical.

En effet, le CBD pourrait diminuer les effets de votre traitement. Comme toute autre plante, le CBD présente quelques effets secondaires, notamment en cas de surdosage :

  • diminution de la pression artérielle
  • sensation de fatigue
  • vertiges
  • difficultés de concentration

Ces effets secondaires sont observés uniquement en cas de surdosage. Néanmoins, pour doser correctement et trouver la bonne posologie, sachez que chaque individu est différent et qu’il faudra y aller progressivement. Suite au manque d’études sur un grand panel, la consommation de CBD est déconseillée pour :

  • les femmes enceintes
  • les patients souffrant d’insuffisance cardiaque
  • les personnes atteintes d’hypertension et d’hypotension ou toute autre pathologie qui entraîne une instabilité de la pression artérielle

La dernière contre indication concerne les interactions médicamenteuses. Le CBD peut ralentir certains médicaments, voire inhiber leurs effets, puisqu’il diminue la rapidité à laquelle le foie décompose certaines molécules présentes dans les comprimés.

La cuisine au CBD est aujourd’hui propulsée par une tendance générale : huiles pour aromatiser les dessert et les sauces, fleurs et feuilles séchées pour saupoudrer une viande, un poisson ou une salade, pollen pour typer un court-bouillon… Les possibilités sont vastes. Pour les plus frileux, on peut commencer par des infusions ou des smoothies, sans oublier la pointe de matière grasse.

Étant donné que les contre-indications sont pertinentes uniquement en cas de fort dosage, l’usage de CBD en cuisine ne présente pas de réel risque pour la santé. Sachant que les produits à base de cbd contiennent moins de 0.2 % de THC (la substance psychoactive du chanvre), leur usage est tout à fait légal. C’est donc le moment de découvrir une nouvelle saveur et de nouvelles associations culinaires pour les épicurieux ambitieux !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme