Les produits d’hygiène et de toilette pour bébé sont indispensables pour assurer sa propreté au quotidien. Il faut dire que sa peau fragile ne supporte pas les produits d’hygiène destinés aux adultes et vu la fréquence du change, il est tout à fait normal qu’elle ait des besoins spécifiques. Il est très facile de trouver des produits d’hygiène pour bébé à l’heure actuelle, encore faut-il bien les choisir. Il faut en effet accorder une attention particulière à la composition, car il n’est pas rare que les produits pour le change contiennent des substances toxiques et soient source d’allergies et d’intolérance. Pour éviter d’exposer la peau fragile de bébé à de tels produits, il est donc temps de changer nos habitudes de consommation en la matière.

Quels produits éviter pour protéger la peau de bébé ?

Les produits pour bébé doivent, par nature, être hypoallergéniques et testés dermatologiquement pour être adaptés à l’épiderme délicat des tout-petits. Ces mentions ne vous garantissent cependant pas de l’absence de composants toxiques. Et même à faible concentration, le mélange de certains composants controversés peut, sur le long terme, entraîner des effets secondaires et indésirables.

Les 3 substances suivantes sont jugées comme étant les plus dangereuses : le phénoxyethanol, la methylisothiazolinone (MIT ou MI) et la methylchloroisothiazolinone (MCI). Et même si leur utilisation a été interdite ou restreinte pour certaines, elles sont encore décelées dans de nombreux produits pour bébé.

Les lingettes jetables

Les lingettes jetables sont utilisées pour nettoyer les fesses de bébé pendant le change. Et pourtant, elles peuvent potentiellement contenir du phénoxyéthanol et accroître ainsi le risque d’apparition de lésions sur la peau. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) déconseille d’ailleurs l’utilisation de lingettes contenant du phénoxyéthanol sur les fesses de bébé. De plus, les lingettes communément utilisées polluent grandement l’environnement en n’étant pas biodégradables. Elles sont pourtant utilisées en très grande quantité. Faute de pouvoir se passer totalement de leur utilisation, il vaut donc mieux opter pour des lingettes comme celles de la marque Little Big Change qui ne contiennent aucune substance controversée, et qui sont fabriquées avec des fibres 100% naturelles et donc biodégradables.

lingettes bébé

Les couches non écologiques

La composition des couches jetables pour bébé fait aussi l’objet de controverses, notamment depuis l’année 2019 durant laquelle l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) a pu constater la présence de substances allergisantes, cancérigènes et reprotoxiques sur ces dernières. Ces composants ont été relevés sur des marques pourtant réputées dans le domaine. L’ANSES a donc appelé les fabricants concernés à prendre les mesures qui s’imposent. Pour être sûr de ne commettre aucune erreur lors du choix des couches pour bébé, il est donc préférable d’opter pour un produit écologique, fabriqué à partir de matières biosourcées comme la cellulose naturelle et qui ne contient pas de parfum.

Le lait de toilette et les crèmes classiques

Le lait de toilette et les crèmes apaisantes régulièrement utilisées pour nettoyer et hydrater la peau des fesses de bébé sont potentiellement dangereux, car ils peuvent contenir du MIT et du MCI. Ils sont la source principale d’allergènes qui provoquent des irritations sur la peau de bébé. Par ailleurs, l’UFC Que Choisir a aussi relevé la présence de phénoxyéthanol dans de nombreux soins lavants doux et baumes apaisants vendus sur le marché.

Pour prévenir tout risque, il est donc préférable de privilégier des produits de toilette dont la composition est à 99% d’origine naturelle bannissant ainsi les parabènes, l’alcool, les parfums et autres colorants.

Par quoi les remplacer ?

Il existe des alternatives plus saines aux soins lavants doux et aux crèmes apaisantes qui existent sur le marché.

Les lingettes écologiques

Les lingettes sont indispensables pour pouvoir nettoyer efficacement bébé pendant le change, sans avoir à lui faire prendre un bain. L’Agence Nationale des Produits de Santé déconseille l’utilisation de produits non rincés, parmi eux les lingettes, contenant du phénoxyéthanol sur les fesses des enfants de 3 ans ou moins. Privilégions ainsi des produits écologiques bons pour bébé et pour l’environnement.

Il est également possible de trouver des lingettes réutilisables à humidifier avant leur utilisation, mais il faut faire attention à bien les laver après utilisation (à la machine ou à la main) et à les repasser pour tuer les germes.

Le liniment

Le liniment est également indispensable pour assurer l’hygiène de bébé pendant le change. Il offre l’avantage de nettoyer en douceur et de protéger son épiderme des irritations.

Il faut retenir que l’efficacité de ce produit dépend de ses composants et que plus ces derniers sont naturels, plus le liniment limite les irritations, les démangeaisons et les rougeurs. Optez donc pour un liniment qui ne contient ni colorant, ni conservateur, ni parfum, car ils peuvent être source d’irritations.

Les fabricants de produits vegan et naturels proposent notamment des bases neutres à composer avec une huile végétale au choix, de l’eau de chaux et de la vitamine E afin que les parents puissent eux-mêmes fabriquer leur liniment maison.

Les huiles végétales naturelles pour hydrater la peau de bébé

Après chaque change, il est conseillé d’hydrater les fesses de bébé pour éviter les tiraillements. Pour cela aussi, nous pouvons nous passer des crèmes et des baumes composés d’ingrédients issus de la pétrochimie et nous tourner vers une alternative naturelle : l’huile végétale.

La plus plébiscitée est l’huile d’amande douce, connue pour ses vertus apaisantes et hydratantes. Il est aussi possible de prendre une huile riche comme celle de coco, qui est aussi antifongique et anti-inflammatoire.

Enfin, quelle que soit l’huile végétale choisie pour apaiser et hydrater les fesses de bébé, il est conseillé de prendre une huile pressée à froid et 100% vierge. C’est l’idéal pour soigner les érythèmes fessiers du nourrisson.

À noter que le beurre végétal est aussi une alternative intéressante pour ceux qui n’apprécient pas trop l’huile. Le beurre de karité est à la fois hydratant et nourrissant et peut être utilisé aussi bien sur la peau que sur les cheveux. Pour une meilleure pénétration dans l’épiderme, il suffit de la faire chauffer dans les paumes de la main avant de l’appliquer.

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici