SantéChirurgie esthétique ou chirurgie réparatrice : la prothèse mammaire est-elle la solution...

Chirurgie esthétique ou chirurgie réparatrice : la prothèse mammaire est-elle la solution ?

La pose de prothèses mammaires peut être envisagée dans le cadre d’une augmentation mammaire, mais aussi pour une opération des seins à visée réparatrice. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux différents types de prothèses mammaires, ainsi qu’aux interventions permises par ces implants.

La pose de prothèses mammaires dans le cadre de la chirurgie esthétique

Une augmentation mammaire est une opération consistant à augmenter le volume de la poitrine par le biais d’une prothèse mammaire, insérée derrière la glande mammaire ou le muscle pectoral. Les femmes qui souhaitent se refaire la poitrine sont bien souvent complexées par la taille de celle-ci. L’augmentation mammaire permet donc de retrouver la confiance en soi. Physiquement et psychologiquement, la pose de prothèses mammaires offre de nombreux bénéfices.

Cependant, il ne faut pas oublier que l’augmentation mammaire est une intervention de chirurgie, réalisée sous anesthésie locale. Elle comporte donc des risques et nécessite un temps de convalescence. En outre, bien choisir son chirurgien est nécessaire. Le port d’un soutien-gorge pour prothèse mammaire doit aussi être envisagé pendant les semaines suivant l’opération.

La pose de prothèses mammaires dans le cadre d’une chirurgie réparatrice

La chirurgie mammaire peut aussi être envisagée dans le cadre d’une reconstruction, à la suite d’un cancer par exemple, ou d’une malformation de la poitrine. Parfois indispensable, cette intervention permet généralement aux femmes concernées de retrouver leur intégrité et/ou leur féminité.

La pose de prothèses mammaires dans le cadre d'une chirurgie réparatrice

La chirurgie réparatrice des seins après un cancer

Cette opération, appelée reconstruction mammaire, permet de recréer un nouveau sein à la suite d’une mastectomie ou mammectomie (l’ablation d’un sein touché par une tumeur maligne). Les femmes qui ont recours à cette intervention peuvent alors retrouver une poitrine d’aspect normal. Pour cela, plusieurs techniques peuvent être envisagées, et notamment la pose d’un implant mammaire suivi de la reconstruction du mamelon.

La chirurgie réparatrice pour corriger l’aspect de la poitrine

La chirurgie réparatrice peut aussi être proposée aux femmes souffrant de certaines pathologies, par exemple :

  • L’agénésie mammaire : c’est l’absence totale de poitrine.
  • L’hypoplasie mammaire : ce phénomène désigne les très petites poitrines, dont la taille est inférieure à un bonnet A.
  • Les malformations mammaires, comme les seins tubéreux par exemple.

Nous pouvons citer d’autres opérations de chirurgie réparatrice :

  • La ptôse mammaire : cette intervention permet de remonter les seins. Il s’agit en quelque sorte d’un lifting.
  • La réduction mammaire. Comme son nom l’indique, cette opération permet de réduire le volume des seins, lorsque ceux-ci sont trop gros et entraînent des problématiques physiques et psychologiques.

Quels sont les différents modèles de prothèses mammaires ?

Un implant mammaire est une poche permettant de modifier l’apparence du sein. Plusieurs modèles existent, et chacun possède ses propres spécificités. Il est possible de différencier les implants mammaires de par leur enveloppe, leur contenu et leur forme.

L’enveloppe

Elle peut être lisse ou texturée. Alors que les implants mammaires texturés profitent d’une meilleure accroche, leur toucher est moins naturel.

Le contenu de la prothèse mammaire

  • Le gel de silicone. Les implants qui en contiennent proposent un rendu plus naturel. En outre, en cas de rupture de la prothèse, la diffusion du silicone est limitée.
  • Le sérum physiologique. En cas de rupture, le sérum physiologique ne représente aucun danger pour la santé. En revanche, il entraîne l’affaissement du sein.

La forme de l’implant

  • Ronde. Moins naturelle que la forme anatomique, cette forme d’implant apporte beaucoup de volume.
  • Anatomique. Comme son nom l’indique, cette forme offre un rendu très naturel à la poitrine.

La chirurgie mammaire : quels sont les risques ?

À condition de bien choisir son chirurgien esthétique, la chirurgie mammaire entraîne autant de risque que n’importe quelle intervention réalisée sous anesthésie générale. L’article augmentation mammaire : les dangers vous propose d’en savoir un peu plus au sujet des opérations mammaires réalisées à l’étranger.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme