La cirrhose du foie est une maladie due à une inflammation chronique du foie. En France, elle touche 200 000 personnes et chaque année ce sont près de 15 000 décès qui lui sont associés. Si la maladie est souvent la cause d’une consommation d’alcool excessive, d’autres facteurs peuvent aussi entrer en ligne de compte. Focus sur les causes, symptômes et traitement de la cirrhose du foie.

Qu’est-ce qu’une cirrhose du foie ?

La cirrhose est une grave maladie qui impacte le foie. Cette maladie chronique est irréversible. Lorsque l’atteinte hépatique donne lieu à la formation de tissus cicatriciels (fibrose), la cirrhose, si elle est diagnostiquée à temps peut se stabiliser, mais jamais régresser.

Lorsque l’organe du foie est soumis à une inflammation chronique, des lésions diffuses apparaissent, lesquelles détruisent les cellules hépatiques (hépatocytes). Les cellules restantes tentent alors de se réorganiser pour cicatriser les lésions, ce qui modifie la structure du foie et forme des amas de cellules (nodules) anormaux.

Le foie devient alors plus dur et les nodules finissent par entraver la bonne circulation sanguine. Le foie finit alors par ne plus fonctionner correctement et ses fonctions métaboliques et de régulation cessent. Le sang n’est plus filtré et la sécrétion de bile ne se fait plus.

La cirrhose du foie entraîne alors une hypertension portale (pression interne du système veineux portal qui conduit le sang du système digestif au foie) favorisant la formation de varices dans l’œsophage. La maladie peut aboutir à un cancer du foie au bout de 15 à 20 ans.

Le foie est un organe essentiel qui remplit des fonctions vitales dans l’organisme :

Il intervient dans la fabrication des protides, des glucides, des lipides et des facteurs de coagulation ;

Il dégrade le cholestérol, les médicaments, les toxines et les éléments toxiques pour le corps qui sont absorbés par le tube digestif ;

Il filtre les substances contenues dans le sang ;

Il fabrique la bile.

Qu’est-ce qu’une cirrhose du foie ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les causes ?

La principale cause de la cirrhose du foie reste l’abus d’alcool, mais elle peut être aussi provoquée par une hépatite virale ou une maladie rare :

  • L’alcool est la cause dans 50 à 75 % des cas ;
  • Une hépatite C est la cause dans 15 à 25 % des cas et 5 % pour une hépatite B ;
  • L’obésité et le diabète entraînant un syndrome métabolique (NAFLD) responsable d’accumulation de graisses dans le foie ;
  • Des maladies héréditaires (maladie de Wilson notamment) ou des maladies auto-immunes sont la cause dans 5 % des cas ;
  • L’hépatite toxique (exposition aux toxiques ou prise de médicaments) et l’insuffisance cardiaque sont aussi des causes d’une cirrhose du foie.

Quels sont les symptômes d’une cirrhose du foie ?

La cirrhose du foie est une maladie silencieuse, les personnes atteintes sont souvent asymptomatiques et lorsque les symptômes apparaissent, le foie a déjà subi de graves dommages.

En phase précoce, les symptômes sont :

  • Une fatigue et une perte d’énergie ;
  • Un manque d’appétit et une perte de poids ;
  • Des nausées et des douleurs abdominales ;
  • Des crampes musculaires ;
  • L’apparition de petits points sur la peau d’où des vaisseaux sanguins minuscules se propagent, formant des angiomes stellaires ;
  • Un érythème palmaire (rougeur de la paume de la main).

Lorsque la cirrhose est grave, les symptômes sont :

  • Une perte de poids en continu et une fatigue extrême ;
  • Un ictère (jaunissement de la peau et du blanc des yeux) dû à une mauvaise élimination de la bilirubine, qui est un déchet important de l’organisme ;
  • Des démangeaisons cutanées ;
  • Des urines foncées ;
  • Des troubles du sommeil ;
  • Des infections bactériennes dans les urines, les poumons ou le liquide d’ascite résultant d’un système immunitaire affaiblit ;
  • Des gencives qui saignent ;
  • Des varices dans l’œsophage qui peuvent saigner (si vous retrouvez du sang dans les selles ou en vomissez, rendez-vous immédiatement aux urgences de l’hôpital) ;
  • Des œdèmes dans les jambes ;
  • Des troubles du comportement (changement de personnalité, confusion, oubli…) ou mentaux (encéphalopathie hépatique).
  • La vitesse de l’évolution de la maladie dépend de nombreux facteurs comme l’âge, le sexe, la cause, l’état de santé global…

Aux moindres de ces symptômes, ne tardez pas à consulter un médecin, votre foie, s’il subit trop de dommages, ne fonctionnera plus correctement ! Celui-ci vous prescrira une prise de sang pour analyser votre niveau de plaquette et une anomalie de la coagulation. Une échographie ou un FibroScan peuvent également mettre en évidence une cirrhose du foie.

Quels sont les symptômes d’une cirrhose du foie ?
Source : shutterstock.com

Comment soigner cette maladie ?

Malheureusement, il n’existe pas de traitement pour guérir une cirrhose du foie, seules les causes sont à traiter pour stopper l’évolution de la maladie.

Lors de complication hépatique sévère, une greffe de foie peut être envisagée. La greffe peut également être proposée pour un cancer du foie à condition que les tumeurs soient de petites tailles et que le patient n’ait pas atteint les 70 ans.

Sachez que 90 % des cancers du foie sont dus à une cirrhose et que l’insuffisance hépatique apparaît lorsque le foie est détruit à 75 %.

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici