SeniorsComment choisir le bon service de soins à domicile ?

Comment choisir le bon service de soins à domicile ?

Le maintien à domicile d’une personne âgée nécessite des soins adaptés. Cela favorise son bien-être physique et mental. Quels sont les types de soins à domicile adaptés à un senior ? Comment trouver le bon service de soins à domicile ? Quelles sont les aides pour les services de soins à domicile ?

Décidez des types de soins à domicile qui sont nécessaires

Les soins à la maison regroupent les services ou traitements pratiqués par un personnel soignant ou un prestataire privé à une personne d’âge mûr. Il existe différents soins qu’on peut apporter à une personne à domicile.

Les soins personnels

Les soins à domicile nécessitent l’intervention des SSIAD (Service des Soins Infirmiers à Domicile). Ces professionnels interviennent sur des personnes âgées de 60 ans qui sont en perte d’autonomie. Ils ont pour principal objectif d’assister les seniors chez eux en leur apportant des soins infirmiers. Il s’agit notamment des pansements, des injections, de la distribution des médicaments…

Les aides à domicile

Engager une aide à domicile est nécessaire pour les personnes âgées qui ne peuvent plus assumer les tâches ménagères seules. Cette dernière assiste les personnes à faible mobilité et les accompagne dans les tâches quotidiennes. L’aide à domicile s’occupe ainsi des missions suivantes :

  • préparation des repas,
  • lessive et repassage,
  • habillement,
  • toilette,
  • ménage,
  • prestations d’ordre administratif…

De plus, elle apporte un soutien moral à la personne âgée à travers la lecture, les discussions ou les jeux.

soins à domicile personne âgée

Un retraité ayant décidé d’obtenir une aide pour les personnes âgées à Boulogne-Billancourt pour l’assister au quotidien.

Les soins palliatifs

Les soins palliatifs ont pour but d’améliorer la qualité de vie d’une personne atteinte d’une grave maladie. Il peut s’agir des maladies cardiovasculaires, du cancer, des maladies respiratoires chroniques ou d’une pathologie immunodéficiente. Ils permettent notamment de soulager les douleurs de cette personne, d’apaiser ses souffrances physiques, psychologiques, sociales et spirituelles et de sauvegarder sa dignité.

Les soins palliatifs sont pratiqués par une équipe interdisciplinaire spécialisée. Cette équipe est généralement composée des acteurs de la médecine palliative tels que les intervenants paramédicaux (ergothérapeutes, masseurs-kinésithérapeutes…), les psychologues, les médecins… La personne malade peut recevoir ces soins spécifiques aux différents stades de sa maladie.

Pour entamer le traitement, les médecins palliatifs font une évaluation des attentes et besoins du patient. Cela permet d’anticiper l’aggravation des symptômes en mobilisant les ressources adéquates au bon moment. Toutefois, il est recommandé de démarrer les traitements palliatifs lorsqu’on diagnostique une maladie grave au patient. Ceci permet de réduire le nombre d’hospitalisations superflues.

La durée des soins palliatifs varie en fonction de l’état de la personne souffrante et de l’avancée de la maladie. Dans certains cas, ils peuvent durer plusieurs mois. Ce type de traitement est généralement pris en charge par l’assurance maladie.

Comparez les services offerts par différentes entreprises

Les entreprises de prise en charge à domicile sont nombreuses. Pour trouver le bon service de soins, il est important de comparer les différentes structures qui interviennent dans ce domaine. Cela vous permettra de voir les différents services proposés par ces entreprises et de choisir les prestations qui sont adaptées à l’état de santé et aux besoins de votre parent. Idéalement, un service d’aide à domicile doit travailler de commun accord avec un organisme de SSIAD.

Pour choisir la société d’aide à domicile, préférez un établissement certifié Afnor ou Qualicert. Ces certifications vous permettent de bénéficier d’un accompagnement optimal et d’un service de grande qualité. Il est également important de prendre en compte le nombre d’années d’expérience de la société d’aide à domicile que vous voulez choisir. En dehors de ces points, il est crucial de vérifier si l’entreprise prévoit un remplaçant quand l’intervenant habituel est en congé ou absent pour des raisons diverses.

Interrogez les soignants et demandez des références à d’autres personnes

Interroger les soignants est important pour vous rassurer de la qualité du service qu’ils offrent. Cela vous permet notamment de connaître leur domaine d’intervention et de voir s’ils peuvent répondre convenablement aux besoins de votre parent. Pour cela, n’hésitez pas à leur poser des questions.

Par exemple, vous pouvez chercher à savoir le type de traitement qu’ils peuvent offrir à votre proche en perte d’autonomie. Les différentes réponses données vous permettront de savoir si ces derniers sont adaptés à la situation sanitaire de votre proche.

La plupart des familles qui ont des personnes d’un âge avancé à la maison disposent généralement des services de soins qui assurent le traitement de leur parent. Par conséquent, ces familles constituent une source idéale pour trouver un bon service de soins à domicile. Vous pouvez donc les contacter pour prendre les références (numéro de téléphone, adresse mail…) de la structure ou du professionnel qui s’occupe de leur parent âgé.

Signez un contrat décrivant précisément les soins à fournir

Une fois le service de soins à domicile identifié, il est important de signer un contrat. Ce dernier doit être un document écrit signé entre vous et le professionnel de soins à domicile. Idéalement, le contrat doit contenir les obligations, les engagements et les droits des signataires. N’oubliez pas de mentionner dans le contrat les différents types de soins que doit recevoir votre parent. De plus, ce document écrit doit mentionner les frais de prestation de service. Parallèlement, le contrat doit également contenir les clauses de suspension ou l’annulation de l’intervention.

allocations pour services à domicile

Il est important d’avoir des discussions régulières avec le service de soins à domicile à propos de votre parent. Un entretien vous permettra de connaître constamment l’état de santé de votre parent. Selon les informations que vous fournira l’entreprise, vous allez pouvoir identifier les besoins de votre proche. Cela vous permettra d’apporter les changements nécessaires en fonction des différents besoins. Vous pouvez par exemple prévoir ces entretiens toutes les deux semaines ou chaque fin de mois.

Les aides pour les services de soins à domicile

Il existe différentes aides financières pour assister les seniors qui reçoivent des soins à domicile.

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

L’APA est une aide qui vise à secourir les personnes âgées de 60 ans au moins. Pour bénéficier de cette allocation, le senior doit être en situation de dépendance et son état doit nécessiter une surveillance fréquente.

En plus d’habiter de façon stable sur le territoire français, il doit avoir une perte d’autonomie. Le montant de l’APA dépend du niveau de revenu du bénéficiaire. Pour faire une demande d’APA, vous pouvez adresser une demande au président du Conseil départemental.

L’Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation (ARDH)

L’ARDH (Aide au Retour à Domicile après Hospitalisation) est une aide temporaire. Elle est versée les 3 premiers mois qui suivent la sortie d’hospitalisation. Elle est destinée aux retraités de 55 ans dont le revenu est modeste. Cette aide est gérée par la caisse de retraite régionale et financée par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV). Pour bénéficier de cette aide, le senior ne doit pas être hébergé en famille d’accueil. De plus, son niveau de revenu ne doit pas excéder le plafond fixé par la caisse régionale (1 400 euros pour une personne et 2 200 euros pour un couple). Il ne doit pas non plus bénéficier d’une aide à l’autonomie d’un autre organisme.

L’allocation Représentative de Services Ménagers

L’Allocation Représentative de Services Ménagers (ARSM) est une aide sociale de la caisse de retraite ou du Conseil départemental. Destinée aux seniors ayant au moins 65 ans et 60 ans pour ceux qui sont inaptes au travail, cette aide couvre une partie des frais liés à une situation de dépendance. Le bénéficiaire ne doit pas être éligible à l’APA.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme