NourritureComment et pourquoi consommer de la spiruline ?

Comment et pourquoi consommer de la spiruline ?

La spiruline est une algue verte de la famille des cyanobactéries. Elle est produite dans les zones tropicales et utilisée en cure pour ses nombreux bienfaits sur la santé. Dans le commerce, elle est présentée sous diverses formes en fonction des modes de consommation et des usages. Quels sont ces différents conditionnements et quelles sont les raisons qui motivent la prise de spiruline ?

La spiruline, cette algue qui peut être consommée de différentes manières

Qu’elle soit en poudre, en comprimés, en paillettes, en gélules ou liquide, la spiruline reste un complément alimentaire de choix. Sa consommation s’effectue selon une posologie et une fréquence précise qui dépend de la forme dont vous disposez. Cependant, chacun des conditionnements présente des avantages et des inconvénients, notamment en ce qui concerne la conservation et l’administration.

Les comprimés de spiruline

Cette forme de conditionnement présente l’avantage d’une meilleure conservation et d’une facilité d’administration. De plus, le goût de l’algue n’est pas ressenti lors de la prise. En revanche, il faut un équipement spécifique pour réussir la compression de la poudre en comprimé. Par conséquent, le coût en est plus élevé. Toutefois, s’en procurer chez un artisan ou un fabricant de compléments nutritifs est toujours plus profitable, grâce au respect des étapes de production. Celles-ci garantissent au produit une meilleure qualité.

La spiruline en poudre ou en paillettes

Ces deux conditionnements sont semblables sur les plans gustatifs et de conservation. Il s’agit d’une forme brute issue directement du séchage de la plante. Elle est par conséquent relativement moins chère et plus naturelle. De plus, elle est plus facilement manipulable en cuisine, car on peut la saupoudrer sur un plat ou dans une préparation. En revanche, le goût et l’odeur de la spiruline y sont plus forts et cela peut être désagréable pour certains consommateurs.

complément alimentaire spiruline

Les gélules de spiruline

Les gélules renferment la poudre de spiruline dans un emballage comestible pour en faciliter l’absorption. Elles permettent de conserver plus longtemps le produit, mais aussi de préserver ses qualités nutritives et nutritionnelles. Encore plus que les comprimés, les gélules éliminent complètement le goût et l’odeur de la spiruline chez le consommateur. Le seul inconvénient est que la qualité de la poudre ne peut pas être vérifiée visuellement.

La spiruline liquide

C’est l’une des formes les moins fréquentes de la spiruline, mais pratiques lorsque l’algue doit être mélangée à d’autres produits. Ainsi, on la retrouve sous forme d’ampoule ou en flacon. Elle contient généralement un concentré de phycocyanine combiné à d’autres actifs dont la nature varie en fonction des objectifs envisagés pour le produit fini.

La spiruline, une algue très riche

La composition nutritionnelle de la spiruline est très diversifiée. Elle contient en proportion variée des protéines, des vitamines, des minéraux et des antioxydants. De manière générale, la spiruline contient entre 60 et 75 % de protéines constituées de divers acides aminés facilement assimilables par l’organisme (isoleucine, leucine, lysine, tryptophane, etc.).

De plus, elle contient de nombreux caroténoïdes tels que le bêta-carotène (vitamine A), la lutéine ou encore la cryptoxanthine qui font 5 % de son volume. Pourtant, on y retrouve aussi de nombreux autres pigments tout aussi importants. Il s’agit de la chlorophylle et de la phycocyanine dont les teneurs sont comparables à celle des caroténoïdes. Sans compter l’importante quantité de vitamines des groupes B, D, E et K. En ce qui concerne les minéraux et les oligo-éléments, la spiruline est une source importante de fer. Elle en contient 6 % par volume. On y retrouve également en diverses proportions :

  • du magnésium,
  • du phosphore,
  • du potassium,
  • du calcium,
  • du sélénium,
  • du cuivre,
  • du zinc,
  • du manganèse.

Par ailleurs, elle est également constituée de 10 % d’oméga 6 (acide gamma linoléique), et de 6 % de glucides divers.

Les avantages de la spiruline pour la santé

De nombreuses études scientifiques effectuées sur la spiruline révèlent que son action booste le système immunitaire, lutte contre le diabète et contribue à la réduction du taux de lipides dans le sang.

Les avantages des protéines de la spiruline

La forte teneur en protéines de la spiruline est un atout majeur pour la croissance et le renouvellement cellulaire. Elle permet à l’organisme de disposer des acides aminés nécessaires à la construction ou à la reconstitution des tissus musculaires. De plus, au sein du système immunitaire, elle favorise la synthèse des immunoglobulines et de l’hémoglobine, qui sont des structures protéiques.

La spiruline participe aussi à l’augmentation des capacités physiques du corps en lui offrant un meilleur niveau d’énergie. En réalité, en dehors des protéines qui participent à la contraction et au relâchement des muscles au cours de l’effort physique, les glucides contenus dans la plante libèrent également l’énergie métabolique nécessaire au travail cellulaire.

En plus de cela, la spiruline joue un rôle important dans la digestion des aliments. En effet, sa membrane cellulaire comprend des mucopolysaccharides qui facilitent la fragmentation et l’absorption des protéines au niveau des parois intestinales. Quant aux autres nutriments, sa teneur en fibre dynamise leur simplification au niveau des conduits digestifs.

À quoi servent les pigments de la spiruline ?

Chacun des pigments de la spiruline joue un rôle plus ou moins important dans l’organisme. La chlorophylle possède une action détox qui lui permet d’éliminer la plupart des toxines présentes dans l’organisme. En combinaison avec le fer, dont la teneur est considérable dans la spiruline, elle participe à la production des cellules sanguines et, par conséquent, évite les risques d’anémie.

En ce qui concerne les caroténoïdes, elles participent à la production d’anticorps et possèdent un effet anticancer. Elles favorisent l’entretien des cellules oculaires et ralentissent le vieillissement cellulaire de manière générale. De récentes études révèlent également leurs effets bénéfiques sur le cœur et le système reproducteur humains.

Enfin, la phycocyanine est un antioxydant qui participe au renforcement du système immunitaire. Elle est particulièrement intéressante, car elle ne se retrouve que dans la spiruline. Elle intervient principalement dans la lutte contre les radicaux libres, réduit l’effet des précurseurs de l’inflammation et confère ainsi à la spiruline ses propriétés anti-inflammatoires.

À quoi reconnaît-on une spiruline de qualité ?

La meilleure qualité de spiruline se distingue par son origine, ses méthodes de production et ses conditions de séchage et de conditionnement. Pour ces critères, une réglementation existe et contrôle la qualité des produits de ce genre. On peut se fier principalement aux différents labels qui certifient la production bio, écologique ou végan. Cependant, certains critères plus faciles, mais tout aussi fiables, permettent de faire la différence entre la spiruline de bonne qualité et celle dont la qualité est douteuse. Il s’agit de l’aspect, du goût, de l’odeur et de l’emballage du produit.

La couleur de la spiruline

La spiruline est caractérisée par sa couleur vert foncé mat. Cette coloration particulière est due à la combinaison de 15 pigments différents et à la présence de fer. Elle est modifiée par le processus d’oxydation qui peut affecter l’algue au cours du séchage. Elle devient alors claire ou très foncée en fonction de la teneur en fer. En revanche, lorsqu’elle est brillante ou pailletée, cela signifie que la marque utilise des conservateurs dans la composition du produit fini. Il est alors important de se renseigner sur les ingrédients utilisés.

Le goût et l’odeur du produit

Le goût de la spiruline évoque une saveur marine. Il est légèrement salé (en raison de son fort taux de minéraux), avec un arrière-goût de noisette. Une mauvaise qualité gustative de la spiruline témoigne d’une négligence lors du séchage. En effet, le séchage s’effectue à basse température pour permettre une déshydratation progressive de l’algue. De cette manière, elle conserve toutes ses propriétés nutritives. En ce qui concerne ses qualités odorantes, la spiruline n’a pas une odeur très prononcée. Elle évoque une algue fraîche avec un soupçon métallique. Lorsque l’odeur est relativement forte, cela suppose qu’elle s’est oxydée.

Le conditionnement de la spiruline

L’emballage est un gage important de qualité en ce qui concerne la spiruline. Cette cyanobactérie craint l’humidité, la lumière et les micro-organismes présents dans l’air. Son conditionnement est par conséquent hermétique, opaque et réfringent. Dans le cas contraire, sa qualité est altérée. C’est pour cela que sa conservation s’effectue toujours dans un endroit frais et sec.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme