Le monte-escalier fait partie des installations à réaliser pour améliorer l’autonomie d’une personne handicapée ou souffrant d’une perte de mobilité. Il est très utile et pratique, et peut rendre une maison encore plus confortable pour ses résidents.

Comment installer un monte-escalier ?

Avant toute chose, il est important de savoir ce qu’est exactement un monte-escalier et à quoi il sert. Ainsi, pour ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de l’utiliser, il faut savoir que le monte-escalier est un dispositif qui permet de faciliter l’accès aux étages supérieurs d’une maison, pour une personne à mobilité réduite.

Pour profiter de ses nombreux avantages, il faut en apprendre le maximum à son sujet. Alors même si vous aurez besoin d’un professionnel pour l’installation de ce dispositif, vous devez savoir comment se déroule le processus. Vous pourrez ainsi mesurer l’ampleur des travaux à effectuer et mieux vous préparer à leur réalisation.

En réalité, le processus d’installation d’un monte-escalier doit suivre plusieurs étapes précises et prendre en compte quelques facteurs essentiels. La première étape consistera à vérifier l’état général de l’escalier. Il faudra connaitre ses dimensions, sa résistance, son niveau d’usure, les aménagements à effectuer, etc.

Ainsi, il peut arriver dans certains cas qu’il soit nécessaire de procéder à des travaux de rénovation des escaliers. De cette manière, ils pourront supporter l’installation du monte-escalier tout en garantissant la sécurité de l’utilisateur.

La deuxième étape pour installer un monte-escalier, c’est de faire fabriquer les différents composants de ce dispositif. Il doit être sur mesure pour s’adapter parfaitement aux caractéristiques de votre escalier. Vous n’aurez donc qu’à passer votre commande, et à demander un devis pour savoir combien vous devez prévoir.

Par la suite, une fois que les différents composants du monte-escalier sont livrés, le professionnel se charge de l’installer pour vous dans les meilleures conditions. Vous devez surtout éviter de vous en occuper personnellement, car ce dispositif doit être parfaitement fixé et respecter les normes en vigueur, afin de garantir la sécurité de l’utilisateur.

Comment installer un Monte-escalier ?
Source : shutterstock.com

Quel type de monte escalier choisir ?

Pour certaines personnes, l’installation d’un monte-escalier peut aider à se passer de l’aide à domicile. En effet, lorsque la personne concernée conserve encore une bonne autonomie, elle peut parfaitement se débrouiller seule dans une maison. Alors si son principal problème se résume aux difficultés liées au déplacement entre les différents niveaux de la maison, l’installation du monte-escalier sera bien suffisante.

Il en existe plusieurs types sur le marché, qui peuvent s’adapter à chaque utilisateur en fonction de ses besoins spécifiques, des caractéristiques de l’escalier, des matériaux de fabrication, etc. Vous aurez donc le choix entre :

Le monte-escalier droit

Ce type de monte-escalier convient pour un escalier classique ou droit. L’escalier qui lui correspond ne possède donc aucune spécificité, et peut éventuellement être étroit. Il s’agit de l’un des modèles de monte-escalier les moins chers que vous pourrez trouver sur le marché. Vous pourrez demander à avoir un modèle haut de gamme pour garantir sa fiabilité et sa durabilité.

Le monte-escalier tournant

Comme son nom l’indique, ce type de monte-escalier est conçu pour les escaliers tournants à 1/4, 2/4 ou 3/4. Il peut suivre les virages et les courbes de l’escalier, tout en restant stable. Ici, il est important de mentionner les fonctionnalités dont vous souhaitez profiter.

Le monte-escalier colimaçon

Ici, il s’agit d’un monte-escalier qui saura s’adapter aux escaliers en courbe ou de type hélicoïdal. Il se place aussi près que possible des marches et suit les courbes, de manière à vous offrir une parfaite stabilité.

Quel type de monte escalier choisir ?
Source : shutterstock.com

Le monte-escalier extérieur

Ce type de monte-escalier est à installer en extérieur. Cela signifie qu’il doit pouvoir résister aux intempéries, aux chocs, aux rayons UV, etc. Il peut s’adapter aux escaliers tournants ou à ceux en colimaçon.

En choisissant de vous tourner vers un expert du domaine comme Handicare, vous pourrez choisir et commander le monte-escalier qui vous convient le mieux. Alors n’hésitez pas à vous renseigner à propos de handicare monte escalier prix, afin de savoir quel budget vous devez prévoir.

Quelles sont les aides pour un Monte-escalier ?

Le monte-escalier se présente comme un dispositif très important qui peut sérieusement améliorer la qualité de vie des personnes handicapées ou souffrant d’une perte de mobilité. Que leur état soit lié à l’âge, à une maladie ou même à une malformation à la naissance, l’état a prévu des aides pour accompagner les personnes pouvant avoir besoin d’une telle installation. Ainsi, en fonction de votre situation, vous pourrez compter sur les aides financières suivantes pour l’installation de votre monte-escalier :

  • La prestation de compensation du handicap (PCH)
  • L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile
  • La majoration pour la vie autonome (MVA)
  • Les aides financières des caisses de retraite
  • Les aides financières des collectivités territoriales
  • Les aides financières de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)
  • Les aides financières de la CAF.

Quelles sont les aides pour un Monte-escalier ?

L’installation d’un dispositif comme le monte-escalier est un projet pour lequel il faut analyser plusieurs facteurs et paramètres essentiels. C’est à cette condition que vous pourrez profiter de ses avantages sur votre qualité de vie.

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici