SantéGynécologieLa cystite : symptômes, causes et traitement

La cystite : symptômes, causes et traitement

Infection courante, la cystite touche en moyenne une femme sur deux et 50 fois plus le sexe féminin que masculin. Envies d’uriner fréquentes, douleur lors de la miction ou au niveau de la vessie, tous ces symptômes laissent à penser à une cystite. Bénigne à ses débuts, mais extrêmement dérangeante, la cystite nécessite une prise en charge rapide pour éviter que l’infection ne s’étende à tout le système urinaire.

C’est quoi une cystite ?

La cystite est une infection urinaire localisée au niveau de la vessie. Les parois de celle-ci sont alors inflammées, ce qui engendre les symptômes. La cystite est le plus souvent une infection urinaire bénigne, à moins qu’elle ne soit chronique et récidive plus de 3 fois par an. Très répandues surtout chez les femmes, les cystites sont la seconde raison de prescription d’antibiotiques.

Il est important de soigner une infection urinaire rapidement, car si celle-ci est sans gravité à ses débuts, elle peut se propager aux reins et mettre la vie du patient en danger.

C'est quoi une cystite ?
Source : shutterstock.com

Quels sont les symptômes ?

La cystite se déclenche généralement de façon brusque. Les symptômes se succèdent et ne sont pas à prendre à la légère pour arriver à une prise en charge rapide de la maladie.

Les symptômes sont :

  • L’envie fréquente d’uriner, surtout des petites quantités, est le symptôme principal de la cystite.
  • Des douleurs ou brûlures surviennent souvent durant la miction.
  • Une urine trouble avec éventuellement une senteur désagréable.
  • Une possibilité de retrouver du sang dans les urines en petite quantité.

La cystite est une infection qui ne touche que la vessie et l’urètre. Celle-ci ne provoque donc pas de douleurs lombaires ou de forte fièvre. Si ces symptômes se manifestent également, il est possible que l’infection ait dépassé la vessie et atteint les reins, on parle alors de pyélonéphrite.

Les personnes sensibles face à la cystite

La cystite est certes une infection bénigne, mais certaines catégories de la population sont particulièrement sensibles à cette infection, chez qui elle peut développer rapidement une forme grave. C’est pourquoi l’attention face aux symptômes et la prise en charge rapide sont importantes.

Les personnes fragiles face aux cystites sont :

  • Les personnes immunodéprimées ou souffrants de maladies comme le VIH ou un cancer.
  • Les personnes âgées de plus de 75 ans.
  • Les femmes enceintes.
  • Les hommes présentant une maladie de la prostate.
  • La présence d’une maladie rénale antérieure.

Qu’est-ce qui provoque une cystite ?

Le plus souvent, l’apparition d’une infection urinaire est due à une bactérie. Il arrive cependant que certaines cystites aient des origines différentes.

Qu'est-ce qui provoque une cystite ?
Source : shutterstock.com

La cystite microbienne

Les principaux déclencheurs d’une infection urinaire et d’une cystite sont les bactéries. Dans 90% des cas, c’est la bactérie Escherichia coli qui en est responsable. Cette bactérie naturellement présente dans le tube digestif peut, dans de rares cas, pénétrer l’urètre et remonter jusqu’à la vessie, où elle provoque l’infection.

Les femmes sont plus sujettes à l’infection urinaire puisque la longueur de leur urètre est plus courte et sa localisation plus proche de l’anus ou du vagin qu’un homme.

Les cystites non microbiennes

Les cystites non microbiennes sont assez rares et apparaissent dans deux cas uniquement :

Les cystites médicamenteuses

Il s’agit de cystites pouvant être provoquées par la prise de médicaments spécifiques, ou par une radiothérapie.

La cystite interstitielle

La cystite interstitielle est une cystite dont les causes sont peu connues. Provoquée par des inflammations répétées de la vessie, la cystite interstitielle s’accompagne de vives douleurs au niveau de la vessie et d’un besoin d’uriner fréquent.

Comment soigner une cystite ?

Pour soigner une cystite, il est primordial de consulter un médecin pour qu’il certifie la présence de la cystite et prescrit ensuite les médicaments adaptés.

Les antibiotiques

Le traitement d’une cystite est généralement constitué d’antibiotiques. Ceux-ci nécessitent une ordonnance et doivent faire l’objet d’une utilisation avec parcimonie.

Les antalgiques

Les antalgiques sont des médicaments souvent prescrits durant les cystites chroniques qui provoquent des douleurs vives au niveau de l’urètre ou de la vessie. Le choix de l’antalgique dépend de l’intensité de la douleur ressentie par le patient.

Boire beaucoup d’eau

Il est important de boire beaucoup d’eau pour vider la vessie et évacuer l’urine contaminée. De cette façon, la prolifération des bactéries est limitée pour éviter qu’elles ne remontent vers les reins.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme