SantéGamma GT : quel est le taux normal ?

Gamma GT : quel est le taux normal ?

Les Gamma GT, pour γ-glutamyltranspeptidase (ou gamma-glutamyltransférase) sont parfois aussi appelées GGT. Les gamma-GT sont des enzymes qu’on dit d’origine hépatique (elles sont principalement produites par le foie), mais elles sont aussi présentes dans les membranes des cellules de nombreux organes tels que les reins, le pancréas ou encore les intestins. Le taux de Gamma GT est mesuré lors d’un bilan hépatique (par dosage sanguin, donc une prise de sang) : on lit souvent qu’une élévation isolée du taux de gamma-GT est le signe d’un alcoolisme chronique. Cependant, un taux anormalement élevé de gamma-GT n’a pas forcément pour cause l’alcoolisme chronique : il peut être le signe d’une autre maladie du foie, être lié à la prise de certains médicaments, à l’obésité ou à une inflammation du pancréas. Ces examens étant prescrits par un médecin, ce dernier saura interpréter vos résultats d’analyses sanguines ; mais si vous voulez en savoir plus sur le rôle des gamma GT et sur le taux considéré comme normal, c’est par ici !

Qu’est-ce que les gamma GT ?

Les gamma GT sont ce qu’on appelle des enzymes. Les enzymes sont des protéines qui ont des propriétés spécifiques – on parle de « propriétés catalytiques ». Les enzymes catalysent les réactions chimiques : pour simplifier, cela signifie qu’une enzyme va influencer une réaction chimique qui a lieu entre différentes molécules, notamment en accélérant cette réaction. Finalement, une enzyme « facilite » la réaction chimique (qu’on appelle le métabolisme) entre des molécules présentes dans le corps, sans que l’enzyme ne soit elle-même modifiée durant la réaction.

Comme on l’a dit plus haut, les Gamma-GT sont des enzymes présentes dans les membranes cellulaires de différents organes, comme le foie, les reins ou le pancréas. Elle a différentes fonctions au sein du corps humain.

Quels rôles jouent-ils ?

Les gamma GT sont des enzymes qui interviennent dans de nombreuses réactions chimiques. Les rôles que jouent les γ-glutamyltranspeptidases sont divers : les gamma GT interviennent dans le métabolisme des leucotriènes, du glutathion, et dans la détoxification de xénobiotiques. Si vous êtes un féru de sciences, allez consulter cet article de l’INSERM qui détaille ces processus (cela vous donnera une idée de la complexité des réactions chimiques présentes dans le corps humain !).

Ce qui vous intéresse sans doute plus que les notions de biochimie, c’est que le taux des Gamma GT est souvent utilisé comme un marqueur des maladies hépatiques. En effet : un taux élevé de gamma GT peut être le signe d’une stéatose – une maladie liée à la graisse qui s’accumule dans le foie. La stéatose peut être hépatique, alcoolique ou non, et évoluer vers une cirrhose. Quand une analyse montre un taux anormalement élevé de Gamma-GT, on peut aussi suspecter la présence d’une cholestase, qui peut ou non être associée à un problème au niveau de la bilirubine. Il est aussi possible que ce soit liée à un alcoolisme chronique, et à d’autres causes comme la consommation de certains médicaments (qui peut créer une hépatite), une inflammation du pancréas ou encore une hépatite virale. Retenez cependant que chez certains patients, une élévation du taux de gamma GT peut n’avoir aucune raison pathologique (cela concerne 5 à 10% des personnes qui ont un taux plus élevé que la norme).

Qu'est-ce que les gamma GT ?
Source : shutterstock.com

Quel est le taux normal de gamma GT ?

Il n’y a pas de raison de s’inquiéter de son taux de gamma GT si un médecin ne vous prescrit pas un dosage sanguin pour vérifier sa normalité. Les professionnels de la santé sauront suspecter la présence d’une des maladies précédemment citées et se fonder (en partie) sur votre taux de gamma GT pour poser un diagnostic et proposer une thérapeutique adaptée.

Comme tous les taux, il faut se méfier d’un taux « normal » : tout dépend du patient considéré. Cependant, selon le centre hépato-biliaire de l’hôpital Paul Brousse, la valeur normale du taux de gamma GT n’excède pas 45 UI/L de sang chez un homme, et 35 UI/L chez une femme (les UI étant l’unité internationale).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme