SantéGynécologieHématurie : avoir du sang dans les urines est-ce grave ?

Hématurie : avoir du sang dans les urines est-ce grave ?

Vous suspectez une hématurie suite à votre dernier passage aux toilettes ? Pendant celui-ci, vous avez observé que vos urines habituellement jaunes ou transparentes se sont colorées en rouge. Il peut s’agir d’un nombre anormalement élevé de globules rouges présent dans vos urines. Auquel cas, une visite médicale s’impose. Mais, il peut s’agir aussi de la consommation de certaines substances ou certains aliments entraînant cette coloration. Dans cet article, apprenez-en davantage sur les causes possibles à la coloration des urines et comment réagir face à cette situation.

Qu’est-ce que l’hématurie ?

L’hématurie est la présence de sang dans les urines lors de la miction (action d’uriner), plus spécifiquement d’un taux élevé de globules rouges. Le plus souvent, elle est bénigne due à des infections urinaires qui peuvent se traiter facilement. Il arrive aussi qu’elle révèle un problème plus grave (calculs rénaux et urinaires, cancer ou tumeur). Toutefois, elle peut aussi être confondue avec une coloration urinaire due à la consommation de certaines substances et aliments. Certains éléments conjoncturels peuvent aussi être à l’origine de la coloration des urines.

Qu'est-ce que l'hématurie ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les causes de l’hématurie ?

Si vous observez la présence de sang dans vos urines, vous devez consulter un médecin pour que celui-ci trouve l’origine de l’hématurie. À noter qu’avant de faire la démarche, pensez bien à vérifier que cette coloration urinaire n’est pas due à la consommation de substances potentiellement à même de colorer les urines. En effet, certains éléments que vous avez consommés peuvent influencer la coloration de vos urines, comme la betterave, certaines baies et colorants alimentaires, ainsi que certains médicaments (vitamine B12, métronidazole, certains laxatifs, etc.). Les menstruations peuvent aussi colorer les urines, tous comme les saignements de nidation.

Si vous excluez ces possibilités, vous pouvez vous tourner vers votre médecin. C’est le professionnel le plus pertinent pour comprendre l’origine de l’hématurie une fois confirmée. Ci-dessous, retrouvez les causes les plus répandues à l’hématurie.

  • Une lithiase urinaire et rénale (présence de calculs dans l’organisme)
  • Une tumeur urothétiale (vessie, voie excrétrice supérieure) ou rénale 
  • Une infection urinaire de type cystite aiguë
  • Une maladie rénale (syndrome d’Alport, polykystose hépato-rénale, glomérulonéphrites, etc.)
  • Une prostatite ou hypertrophie de la prostate

Quel examen réaliser ?

Pour déterminer quelle est la cause de l’hématurie, votre médecin pourra réaliser une analyse d’urine par bandelette. Il s’agit ni plus ni moins de vous faire uriner dans un contenant de récolte dans lequel sera trempée une bandelette ou une tige. Généralement, la réaction est très rapide. Il est possible d’avoir des premiers résultats en une minute, deux maximums. Ce test permet de rechercher dans l’urine la présence de différents paramètres comme :

  • Le PH : calculs rénaux 
  • Les corps cétoniques : diabète
  • Le glucose : diabète
  • L’hémoglobine : calculs rénaux, tumeurs
  • Les nitrites : infections 
  • La bilirubine : maladies du foie et voies biliaires 
  • L’urobilinogène : maladies du foie et voies biliaires 
  • Les protéines : dysfonctionnement rénal

La présence ou non de ces différents paramètres donne des indications précieuses à votre médecin. Elle permet de déterminer rapidement si l’hématurie est le résultat d’une infection urinaire, d’un diabète, d’un dysfonctionnement rénal, d’une maladie du foie et des voies biliaires ou d’un cancer. Ce sont les principales raisons expliquant l’hématurie.

Votre médecin selon les résultats obtenus pourra également vous demander de faire des examens complémentaires. Par exemple, s’il soupçonne que vous ayez une tumeur urothétiale, il peut vous demander de faire un examen clinique avec touchers pelviens, une cytologie urinaire ou encore une urographie intraveineuse. Nous ne citerons pas tous les examens confirmant le diagnostic pour chaque cause de l’hématurie. Le mieux est encore de vous tourner vers votre médecin qui saura mieux vous expliquer et vous tourner vers les meilleurs examens.

Quel examen réaliser ?
Source : shutterstock.com

Comment traiter l’hématurie ?

Tout dépend de la cause de l’hématurie.

Le plus souvent, il s’agit d’une infection urinaire. Celle-ci peut être traitée avec un antibiotique. Dans les infections urinaires les plus graves, il peut y avoir besoin d’une hospitalisation pour que les professionnels de santé aient un meilleur suivi et administrent des antibiotiques suffisamment puissants.

Dans le cas où l’hématurie est due à des calculs rénaux ou urinaires, il peut être demandé d’attendre qu’ils se résorbent par eux-mêmes ou qu’il soit proposée une intervention chirurgicale.

Si l’origine de l’hématurie est autrement plus grave (tumeur et cancer), une prise en charge dans un service de cancérologie sera nécessaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme