En France, plus de 2 millions de femmes souffrent d’endométriose, une maladie difficile à traiter et à diagnostiquer. Au cœur de l’actualité, le cannabis thérapeuthique et plus particulièrement le CBD, légalisé depuis peu, pourrait soulager les nombreuses douleurs provoquées par l’endométriose et réduire les symptômes associés. Peu de traitements étant efficaces, ce remède naturel pourrait être une vraie libération pour les malades.

Quels sont les symptômes les plus courants de l’endométriose ? 

L’endométriose est une maladie trop méconnue. Période déjà douloureuse pour de nombreuses femmes, le cycle menstruel peut provoquer une souffrance intense en cas d’endométriose. Les tissus de la muqueuse utérine migrent en dehors de la cavité utérine, où ils doivent normalement rester. Lors des règles, les tissus utérins se désagrègent et sont évacués dans le sang par le vagin. Les tissus endomètres greffés à d’autres organes (vessie, intestins, ovaires) saignent également mais, n’étant plus dans la cavité utérine, ils ne sont pas évacués et provoquent inflammations et douleurs.
Les symptômes les plus courants de l’endométriose sont :

  • dysménorrhée : règles douloureuses ;
  • troubles digestifs ou urinaires ;
  • douleurs pelviennes et lombaires ;
  • fatigue importante et chronique ;
  • dyspareunie (douleurs lors des rapports sexuels) ;
  • infertilité : l’endométriose peut provoquer l’apparition de kystes sur les ovaires, ce qui les abîme et réduit le nombre d’ovules produits.

Ces douleurs physiques et physiologiques peuvent être très fortes et incommodantes au quotidien, que ce soit dans la vie professionnelle ou privée (l’intensité de la douleur ressentie n’est en aucun cas un indicateur de la gravité ou du type d’endométriose) et engendrer des complications psychologiques et émotionnelles. 

En quoi le CBD peut-il soulager l’endométriose ? 

Le CBD (cannabidiol) est l’un des deux principes actifs du cannabis avec le THC (tétrahydrocannabinol). Alors que le cannabis thérapeutique est légalisé dans de nombreux pays, seuls la consommation, l’achat et la vente de CBD sont légalement autorisés en France depuis novembre 2020. Les produits vendus (huiles, aliments, liquides pour e-cigarettes hormis les fleurs brutes) sont autorisés à la vente si leur teneur en THC (la molécule psychotrope contenue dans le cannabis) est inférieure à 0,2%.
Des études menées à l’hôpital de Barcelone avec le service gynécologique ont révélé que les propriétés médicinales du CBD pouvaient soulager l’endométriose et avoir des effets apaisants sur les femmes atteintes de cette maladie ainsi que d’autres affections telles que l’épilepsie. Le traitement au CBD des souris testées a soulagé les douleurs abdominales et ralentit le développement de l’endométriose et de ses symptômes :

  • diminution de la prolifération et de la croissance des cellules endomètres, réduction des inflammations liées à la présence des cellules endomètres sur d’autres organes et par conséquent douleurs atténuées ;
  • aide à la dégradation des cellules endomètres (apoptose).

Quelle forme du CBD privilégier ?

Le CBD existe sous de nombreuses formes et sa prise dépend de vos habitudes, de vos goûts et de vos envies, ce blog sur le CBD vous permet d’en savoir plus sur les diverses formes. Certains produits finis composés de CBD peuvent être aromatisés ou associés à d’autres saveurs. La voie d’administration la plus efficace et la plus rapide à agir du CBD reste l’inhalation :

  • fumé comme une cigarette ;
  • inhalé avec une cigarette électronique ;
  • vaporisé grâce à un nébuliseur ou un vaporisateur de fleurs de chanvre.

Les substances cannabinoïdes sont rapidement assimilées dans les poumons et la circulation sanguine lors d’une inhalation et circulent presque immédiatement dans tout le reste du corps. Attention cependant, bien que la vente de CBD soit autorisée et que pour le moment, elles soient légales, les fleurs de CBD risquent d’être interdites en France d’ici la fin de l’année. Le gouvernement estime qu’il est difficile de distinguer une fleur de THC et une fleur de CBD lors d’un contrôle et qu’un dépistage sera positif au cannabis même avec une fleur de CBD (les traces sont détectables dans le sang environ 6 heures). Pour les non-fumeurs, d’autres solutions existent :

  • voie orale : comprimés, gélules, tisanes et infusions, gâteaux, etc. ;
  • voie sublinguale : huile de CBD. Quelques gouttes sont déposées sous la langue puis avalées après un petit temps de pause pour une absorption très rapide ;
  • voie cutanée : crème, gel ou patch pour soulager les douleurs musculaires, osseuses ou nerveuses.

La consommation de CBD a des effets relaxants et apaisants, apportant un sentiment de bien-être aux consommateurs. Elle soulage également de nombreuses douleurs et inflammations, comme celles subies par les femmes souffrant d’endométriose. Restez cependant vigilant sur la législation encore floue et hésitante qui entoure le commerce du CBD en France.

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici