SeniorsMaintien à domicile des seniors : checklist des indispensables

Maintien à domicile des seniors : checklist des indispensables

Lorsqu’une personne âgée est en perte de mobilité, les chances qu’elle parvienne à prendre soin d’elle-même au quotidien sont réduites. Pour pallier ce problème, le maintien à domicile existe : ce système présente de nombreux avantages. Voici en quoi consiste le maintien à domicile et comment il fonctionne.

Le maintien à domicile de personnes âgées : quelles solutions sont les plus adaptées ?

Le maintien à domicile présente de nombreux avantages, tels qu’une prise en charge des besoins, une présence médicale constante et une vie collective empêchant l’isolement, en plus d’un cadre protégé. L’objectif du maintien à domicile est notamment d’aider les personnes âgées à garder le plus possible leur autonomie. De nombreuses solutions permettent de maintenir une personne âgée, telle que l’installation d’un monte-escalier ou l’assistance à domicile. La téléassistance est aussi une solution intéressante, fournie par Filien, par exemple.

Cependant, d’autres solutions comme les soins infirmiers à domicile (SSIAD), l’hospitalisation à domicile (HAD) et l’aide d’un proche sont possibles. La domotique est également une bonne idée pour le maintien à domicile des personnes âgées.

Le maintien à domicile de personnes âgées : quelles solutions sont les plus adaptées ?
Source : shutterstock.com

Qui peut bénéficier des aides ?

Les aides sont répartis en deux catégories : d’un côté les aides à domicile afin d’accompagner les personnes âgées quotidiennement (aide pour le ménage, transport des repas, etc). D’un autre côté, les dispositifs pour adapter et aménager le logement (notamment pour prévenir des chutes, mettre en place des équipements spécifiques ou pour assurer la sécurité du logement…)

Concernant les aides à domicile pour l’accompagnement au quotidien : 

  • Maintien à domicile des personnes âgées : obtenir une aide-ménagère. Il existe l’aide-ménagère du département réservée aux plus de 65 ans et de 60 ans si la personne âgée est reconnue inapte au travail.
  • Aide personnalisée à l’autonomie pour les gestes de la vie quotidienne (APA) : réservée aux plus de 60 ans, cette aide est pour toute personne en perte d’autonomie, ayant besoin d’assistance dans les tâches essentielles à la vie. Il faut résider en France. Un plan d’aide financière personnalisé est mis en place avec un montant fixé par le conseil départemental.
  • L’attribution de l’APA se fait selon un classement (GIR 1 à 4). Il faut qu’un expert médico-social vienne évaluer le niveau de dépendance pour ensuite établir le plan d’aide. L’APA concerne les aides humaines (portage des repas, travaux ménagers…), les    aides techniques comme la téléassistance, et également des aides concernant l’aménagement du logement (renforcer la sécurité du sénior dans son habitat, installer des barres d’appui, etc.)
  • Aide de la CAF

De nombreuses aides sont également accordées pour l’aménagement du logement :

  • L’aide « Bien vieillir chez soi » de l’ANAH : il faut vivre dans le logement (qui doit avoir plus de 15 ans au moment de la demande) et en être propriétaire.
  • L’aide de la caisse de retraite pour l’amélioration de l’habitat : l’aide est attribuée si le retraité est un ancien salarié du secteur privé ou ancien fonctionnaire civil. Le montant peut atteindre 3 500 euros.
  • L’assistance technique de la CICAT 

Il existe d’autres aides pour l’aménagement des logements des seniors au niveau local (comme les aides locales du CCAS). Il est possible que des complémentaires santé ou des caisses de retraite disposent de certains financements ayant les mêmes visées.

Qui peut bénéficier des aides ?
Source : shutterstock.com

Comment s’organise le maintien à domicile des seniors ?

Le maintien à domicile des personnes âgées se fait en plusieurs étapes. 

Il faut notamment acquérir le matériel adéquat favorisant le maintien à domicile d’une personne âgée, comme installer un monte-escalier (ou acheter un déambulateur, une canne, un fauteuil roulant, etc.) et des objets de nouvelles technologies comme la domotique. Cela permet de gérer de manière automatisée une habitation (ouverture centralisée de volets roulants, allumage automatique de couloir, détecteurs d’ouverture pour les portes et fenêtres…).

Faire appel à des services d’aide à domicile est également une étape clef dans l’organisation du maintien à domicile des seniors.

Plusieurs organismes peuvent coordonner un maintien à domicile des seniors :

  • Les SAAD (service d’aide et d’accompagnement à domicile) : assurent des tâches quotidiennes comme l’aide à la toilette, les courses, la préparation des repas.
  • Les SPASAD (services polyvalents d’aide et de soins à domicile) : assurent en même temps des aides à domicile et des soins infirmiers.
  • Autres services et dispositifs d’initiatives locales tels que l’Assurance Maladie.

L’ensemble de ces éléments doit maintenant vous permettre d’organiser votre système de maintien à domicile sans difficulté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme