Assurances et mutuellesLa mutuelle santé : quel est son rôle ?

La mutuelle santé : quel est son rôle ?

Les mutuelles santé font partie des différents acteurs du système de sécurité sociale français. Elles collaborent avec l’Assurance maladie pour financer les équipements et soins de santé de la population. À l’instar des assureurs, ces organismes précisent leur champ d’action dans des contrats spécifiques. Les futurs souscripteurs pourront ainsi choisir les interlocuteurs et les garanties correspondant à leurs situations. 

Quel est le rôle d’une mutuelle santé ?

Aujourd’hui, de nombreux assurés se focalisent sur les prix, sans nécessairement connaître le rôle d’une mutuelle santé. Une telle approche risque toutefois de pénaliser les profils particuliers comme les seniors ou les étudiants. Néanmoins, il existe désormais des solutions pour faciliter cette opération. Vous pouvez, par exemple, voir ce site pour trouver rapidement une formule adaptée à vos besoins. 

Pour éviter les mauvaises surprises, il convient de revenir sur la fonction d’une mutuelle dans le système de santé. Ce type d’organisme permet de compléter la part des dépenses de santé non remboursée par la Sécurité sociale. En effet, cette dernière fixe des plafonds pour la couverture des actes et équipements médicaux. Vous vous retrouverez ainsi avec des restes à charge pouvant varier selon le cas. 

En règle générale, l’Assurance maladie rembourse environ 75 % des frais de santé des patients. Vous êtes donc supposé régler les 25 % restants. Les mutuelles santé proposent justement de payer le reste, en totalité ou en partie. Leur importance se remarque surtout sur certains postes de dépenses comme l’optique. Dans le secteur, le remboursement se chiffrait en moyenne à 4 % en 2018. Le reste à charge pouvait alors atteindre 96 %, sans l’intervention d’une mutuelle. 

Quelle différence avec une complémentaire santé ?

Le rôle d’une mutuelle santé consiste à la base à compléter les remboursements de l’Assurance maladie. Il s’agit aussi de la mission d’une complémentaire santé. De ce fait, les assurés confondent souvent les deux organismes prévus pour couvrir les restes à charge. Il existe toutefois des différences fondamentales entre ces acteurs. Vous devez y prêter attention pour bien choisir votre interlocuteur en la matière.

Techniquement, une complémentaire santé est un type de contrat proposé par les sociétés d’assurance. Elle doit donc être souscrite auprès d’une compagnie régie par le Code des assurances. De son côté, la mutuelle est un organisme à but non lucratif soumis au Code de la mutualité. Cette structure n’est pas censée faire de bénéfice. Ainsi, elle redistribuera les excédents ou les réinvestira dans son développement.

Une mutuelle se démarque aussi par son fonctionnement basé sur le principe de solidarité. Concrètement, les coûts et les risques sont répartis entre les sociétaires (adhérents). Les fonds utilisés viennent par ailleurs des cotisations des membres. Outre l’assurance complémentaire, ces derniers bénéficient d’un droit de regard sur la gestion, la stratégie et les projets de la mutuelle. Ils peuvent donc participer aux élections, aux consultations, à l’assemblée générale…

Quel enjeu pour les seniors ?

Le rôle d’une mutuelle santé est crucial pour les personnes âgées. En effet, les besoins de santé se multiplient souvent avec l’âge. Ce phénomène fera nécessairement augmenter les dépenses médicales sur divers postes comme : 

  • Les consultations (cardiologue, urologue, rhumatologue, neurologue…) ;
  • Les dépistages (diabète, cancers, maladies neurologiques…) ;
  • Les opérations chirurgicales (cataracte, col du fémur, fractures…) ;
  • Les bilans ponctuels ou réguliers ;
  • Les équipements médicaux (verres progressifs, appareils auditifs, prothèses dentaires…).
Quel enjeu pour les seniors ?

Or, les seniors connaissent généralement une baisse de revenu significative après la vie active. Il faudra donc se tourner vers une mutuelle permettant de compenser ce changement de situation. D’une part, vous devez choisir une offre avec des garanties adaptées à votre profil. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une meilleure protection en anticipant la hausse des risques de santé associée à votre âge.  

D’autre part, vous avez besoin de trouver un contrat avec des cotisations supportées par votre budget. Cette partie est la plus délicate. Effectivement, votre niveau de vie peut être affecté par votre assurance santé, si vous faites le mauvais choix. En moyenne, les frais de santé accaparent 5,6 % des ressources des retraités selon les acteurs du secteur. À titre de comparaison, les actifs y consacrent seulement 2,9 % de leurs revenus. Ce coût aura par ailleurs tendance à augmenter au fil des années.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme