Il existe à ce jour un grand nombre de pratiques, de thérapies et de remèdes en tout genre, qui permettent aux médecins de soulager et de guérir leurs patients. L’oxygénothérapie en fait partie. Elle est utilisée dans de nombreux cas, et sur des malades de tous les âges. Comme son nom l’indique, cette thérapie se base sur l’administration de l’oxygène. Elle s’adresse par conséquent aux malades qui, en raison de leur état, ne peuvent plus fournir à leur corps l’oxygène dont il a besoin pour bien fonctionner.

Qu’est-ce que l’oxygénothérapie ?

Pour définir le plus simplement possible l’oxygénothérapie, on peut dire qu’il s’agit d’un traitement qui permet de remédier à un déficit en oxygène. Il est donc possible d’avoir recours à un traitement d’oxygénothérapie de courte durée, ou sur une période plus longue selon les besoins du patient.

Si vous souffrez d’insuffisance respiratoire, ce traitement peut vous aider à apporter à votre organisme, tout l’oxygène dont il a besoin pour bien fonctionner. Ainsi, l’oxygénothérapie est prescrite par des professionnels de la santé, à des patients souffrant de :

  • Insuffisance respiratoire aigüe ou chronique
  • Hypoxie ou désaturation à l’effort
  • Covid-19, etc.

Généralement, un traitement d’oxygénothérapie se déroule en milieu hospitalier. Toutefois, dans les cas où les patients sont atteints de problèmes respiratoires chroniques, ils peuvent profiter de ce traitement à leur domicile.

Qu'est-ce que l'oxygénothérapie ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les sources ?

Un traitement d’oxygénothérapie suppose une fourniture de l’oxygène à l’organisme, par le biais de différents dispositifs parmi lesquels on retrouve :

  • Un masque
  • Une sonde nasale
  • Un caisson spécial prévu à cet effet.

Quelle que soit la méthode choisie, l’oxygène administré au patient provient de différentes sources. A ce niveau, il est important de retenir qu’une source d’oxygène n’est pas meilleure ou plus efficace qu’une autre. Le choix est donc fait en prenant simplement en compte, les besoins en oxygène du patient, ainsi que ses besoins de déambulation. Parmi les sources disponibles on peut citer :

  • Le réservoir cryogénique : il s’agit d’une cuve d’oxygène liquide, qui offre une meilleure autonomie au malade et lui permet même de sortir de chez lui. Il se compose d’un réservoir fixe remplit régulièrement par des professionnels, et d’un réservoir portable léger que le malade peut remplir lui-même.
  • Le concentrateur d’oxygène en poste fixe : ce dispositif est conçu de manière à pouvoir concentrer l’oxygène contenu dans l’air ambiant, pour permettre au malade de l’inspirer directement. Il fonctionne grâce à une alimentation électrique, et de ce fait, il est souvent utilisé dans le cadre d’une oxygénothérapie à domicile.
  • Le concentrateur portable : il fonctionne comme le modèle fixe, à la différence que le patient peut se déplacer avec. Il peut se porter à l’épaule ou être installé sur des roulettes. Il est alimenté par une batterie, et libère le patient des contraintes liées au ravitaillement de l’oxygène liquide.
  • La bouteille d’oxygène médicale encore connue sous le nom de bouteille d’oxygène gazeux : ici l’oxygène est comprimé sous une pression de 200 bars, puis stockée dans des bouteilles spéciales en étant toujours à l’état gazeux. C’est un équipement que les professionnels recommandent moins souvent depuis quelques années.

L’oxygénothérapie à domicile : comment cela se passe ?

Lorsque le patient doit bénéficier d’un traitement d’oxygénothérapie à domicile, plusieurs dispositifs peuvent être recommandés, en fonction de sa fréquence de déplacement et de ses besoins en oxygène. Les professionnels recommandent généralement :

  • Les concentrateurs d’oxygène portatifs
  • Les concentrateurs d’oxygène fixes
  • Les bouteilles d’oxygène.

Vous aurez la possibilité de trouver tous ces équipements auprès des entreprises spécialisées comme Altivie. Elle propose la vente et la location en ligne de matériel médical en tout genre, avec en plus des prestations de santé réalisées à domicile.

Ainsi, une fois que le dispositif le plus adapté est choisi, le médecin traitant utilise des tubes en plastique malléables pour acheminer l’oxygène jusqu’au nez du patient. Selon le dispositif, vous pourrez profiter de certaines commodités qui vous permettront de vous déplacer librement dans la maison ou à l’extérieur, pour vaquer à vos différentes occupations.

L'oxygénothérapie à domicile : comment cela se passe ?
Source : shutterstock.com

L’oxygénothérapie en cas de covid-19

Depuis 2019, le monde est plongé dans une guerre sans fin contre un virus connu sous le nom de covid-19. Il a déjà fait de nombreuses victimes, et continue encore d’en faire. Il existe bien quelques mesures qui permettent de se protéger du coronavirus, mais leur efficacité n’est pas garantie à 100%.

Voilà pourquoi dans les hôpitaux, on enregistre chaque jour de nouveaux cas. Parmi ces personnes infectées, une grande majorité présente des problèmes d’insuffisance respiratoire. En effet, cette maladie provoque une augmentation exponentielle du nombre de patients oxygéno-requérants.

Tous ces patients ont donc besoin d’une assistance respiratoire dont ils peuvent bénéficier à leur domicile ou dans les centres de santé. Dans le but de désengorger un tant soit peu les hôpitaux, des dispositions ont été prises par les autorités, pour rendre plus facile l’accès à l’oxygénothérapie ambulatoire.

C’est une décision qui ne réjouit pas les professionnels de la santé, car les patients ayant besoin d’une assistance respiratoire ont souvent besoin d’une prise en charge médicale et d’un bon suivi, au moins les premiers jours. Ils se basent donc sur certains critères pour définir quel type de patient peut bénéficier de l’oxygénothérapie à domicile.

Grâce à l’oxygénothérapie, de nombreux malades ayant des difficultés respiratoires ont pu voir leur état s’améliorer. Il s’agit donc d’une avancée majeure dans le domaine médical.

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici