Oculiste, ophtalmologue ou ophtalmologiste : ces 3 termes désignent le même médecin spécialisé dans les pathologies liées aux yeux et à la qualité de la vision en général. Quel est son rôle et quelles sont ces missions ? Avez-vous besoin de consulter prochainement un ophtalmologiste ? C’est ce que vous allez découvrir juste en dessous.

Un ophtalmologiste, c’est quoi ?

Quel est son rôle ?

Un ophtalmologiste est un médecin spécialisé dans les pathologies de l’œil. Son rôle est de détecter toute anomalie du système optique (cornée, cristallin et rétine), de diagnostiquer les troubles de la vision, de dépister des maladies éventuelles et de proposer un traitement adapté à ses patients, qu’il s’agisse d’une solution correctrice, médicamenteuse ou chirurgicale. Le praticien dans ce cas là est appelé chirurgien ophtalmologiste, c’est-à-dire un médecin apte à pratiquer des interventions chirurgicales sur, ou dans l’œil.

Les examens visuels qu’il réalise lui permettent de détecter des anomalies comme la myopie, la presbytie, l’astigmatisme, l’hypermétropie ou la cataracte. Pouvant exercer à son compte, dans un cabinet libéral, dans un établissement hospitalier public ou privé, l’ophtalmologiste est souvent en relation avec d’autres médecins et professionnels de santé tels que les médecins généralistes, les cardiologues, les neurologues, les diabétologues, etc. En effet, les anomalies oculaires peuvent être liées à d’autres maladies : diabète, hypertension, sclérose en plaques…

Un ophtalmologiste, c'est quoi ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont ses missions ?

L’ophtalmologiste doit assurer diverses missions allant de la prévention à l’intervention chirurgicale, en passant par le suivi annuel de ses patients :

  • contrôle de l’acuité visuelle (champ de vision, tonus oculaire, fond de l’oeil) ;
  • diagnostic et prescription d’un dispositif correctif adapté comme le port de lunettes de vue avec verres correcteurs. Si le patient les tolère, il peut lui proposer de porter des lentilles de contact en commençant par des  lentilles d’essai ;
  • contrôle du système optique et prescription de soins si nécessaire (gouttes, médicaments, pommades) ou d’une intervention chirurgicale ;
  • pratique des interventions chirurgicales pour les chirurgiens ophtalmologistes ;
  • redirection des patients vers d’autres professionnels de santé (cités plus haut) ;
  • suivi mensuel ou trimestriel des traitements mis en place et visites de contrôles.

Les ophtalmologistes doivent aussi savoir utiliser le matériel d’examen classique (table tournante, lampe à fente, réfractomètre, tonomètre à air, etc.), et de machines à la pointe de la technologie OCT (Optical Coherence Tomography) pour établir un diagnostic précis et complet.

Quand faut-il le consulter ?

Il est conseillé de consulter régulièrement un ophtalmologiste et de faire de la prévention pour dépister les maladies ou déficiences visuelles, avant que celles-ci ne se détériorent et ne s’aggravent irrémédiablement :

  • chez les jeunes enfants : dès l’âge d’un an, puis à 3 et 5 ans ;
  • au cours de l’enfance et de l’adolescence : tous les 2 ans ; 
  • chez les adultes : tous les 5 ans si vous ne présentez aucun trouble ou aucun antécédent familial ;
  • à partir de 45 à 50 ans : il est conseillé de consulter un ophtalmologue tous les 2 ans.

Une visite chez un ophtalmologiste s’impose si vous présentez un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • sensibilité nouvelle, forte et/ou incommodante au soleil ou à la luminosité en général ;
  • picotements ou douleurs dans les yeux, sécrétions et écoulements qui collent les paupières ;
  • larmoiement ou sècheresse des yeux ;
  • démangeaison, gonflement des paupières, petits boutons apparents ;
  • maux de tête et fatigue oculaire liés à l’utilisation prolongée des écrans (télévision, smartphone, ordinateur) ;
  • conjonctivite, glaucome, orgelets au niveau des paupières, dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) reconnaissable à des symptômes spécifiques de l’oeil ;
  • modification des couleurs ;
  • centre de la vision brouillée et/ou voilée, halo lumineux, tâches noires ou ondulations dans le champ de vision  ;
  • particules flottantes devant les yeux, etc.
Quand faut-il le consulter ?
Source : shutterstock.com

Qu’il s’agisse de simples visites de contrôle de l’acuité visuelle ou d’un dépistage lié à une potentielle maladie, consulter un ophtalmologue est important pour le confort et la santé de vos yeux au quotidien.

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici