Vie SainePour quels troubles un psychologue peut-il vous aider ?

Pour quels troubles un psychologue peut-il vous aider ?

Mal-être, addiction, traumatisme, conflits familiaux, troubles du comportement : il existe de nombreuses raisons de consulter un psychologue. Dans quelle circonstance faut-il prendre rendez-vous avec un psychologue ? À quelle fréquence consulter ?

Pour quelles raisons consulter un psychologue ?

Aller chez le psychologue ne témoigne pas d’un trouble du comportement. Parfois, il s’agit simplement de retrouver un sens à sa vie ou comprendre ses propres réactions ou celles d’autrui. Généralement, les patients se rendre chez le psychologue pour surmonter les difficultés telles que : 

  • Un mal-être général : l’angoisse, le stress et la dépression peuvent survenir et s’insinuer dans notre quotidien. Si ces difficultés persistent plusieurs semaines, voir plusieurs mois, le fait de voir un psychologue permet d’éviter la somatisation. D’autre part, en confiant vos soucis, vous serez deux à trouver des solutions
  • Dysfonctionnement érectile : l’impuissance masculine est due la plupart du temps à une atteinte psychologique. Généralement, c’est le stress et l’angoisse qui prennent le dessus. Si vous avez fait un bilan avec votre médecin traitant et qu’il n’y a rien d’alarmant d’un point de vue physique, nous vous invitons à prendre rendez-vous chez le psychologue pour mettre le doigt sur l’origine de votre souci. Mais comment savoir si vous avez un dysfonctionnement érectile ? On diagnostique une impuissance lorsque cela fait plus de trois mois que vous n’arrivez pas avoir une érection suffisante pour avoir un rapport sexuel.
  • Un événement traumatisant : il peut s’agir d’une agression, d’un deuil, d’un accouchement, etc. Votre histoire personnelle est marquée de traumatismes plus ou moins importants et cela peut avoir des répercussions dans votre quotidien. Le psychologue pour vous aider à faire face à ces difficultés.
  • Les patients atteints de maladies chroniques : que vous ayez été diagnostiqué avec une maladie chronique ou même une maladie curable, l’atteinte psychologique est indéniable. En effet, lorsqu’on apprend qu’on est malade, tout notre quotidien est chamboulé et il peut s’avérer utile de voir un psychologue afin de surmonter cette épreuve.
Pour quelles raisons consulter un psychologue ?
Source : shutterstock.com

Avant de prendre rendez-vous chez un psychologue, demandez un avis à votre médecin traitant. Ce dernier pourrait vous recommander d’aller plutôt chez un psychiatre. Quelle est la différence entre les deux ?

Un psychiatre est un médecin qui a choisi la spécialité psychiatrie. Quant au psychologue, il a suivi un cursus universitaire. Ces deux métiers sont bien entendu réglementés et bien souvent complémentaires. Étant diplômé de médecine, le psychiatre est habilité à effectuer des diagnostics, à prescrire des médicaments, à faire des arrêts maladie et la consultation est prise en charge en partie par la sécurité sociale, puis par la complémentaire santé. 

Quant au psychologue, son rôle est d’être à l’écoute du patient et d’essayer de le guider dans son raisonnement, son comportement, etc. Depuis avril 2022, le dispositif MonPsy a été mis en place. De ce fait, l’assurance-maladie rembourse 30 € par séance si les consultations ont lieu dans un parcours de soins. C’est donc un médecin qui doit rédiger une ordonnance pour que le patient puisse être remboursé à hauteur de 30 € par séance, avec un plafond de huit séances.

À quelle fréquence consulter ?

La fréquence de consultation chez le psychologue est variable d’un patient à l’autre. C’est le psychologue qui détermine les besoins, avec l’accord de son patient. En moyenne, le psychologue préconise une séance par semaine pour que la psychothérapie soit continue et efficace. En revanche, il est parfois nécessaire de suivre une thérapie plus intensive à raison de deux à trois fois par semaine. 

Le psychologue va prendre en compte votre état, votre motivation et l’estimation du nombre de séances nécessaires pour vous aider à aller mieux. Par exemple, s’il estime qu’une dizaine de séances seront suffisantes pour régler votre problème, il est préférable de fixer un rendez-vous par semaine, pour que celui-ci prenne fin rapidement. Néanmoins, chez un patient qui a besoin d’un suivi sur le long terme, deux séances par mois ou bien une seule séance mensuelle sont idéales pour maintenir le cap du suivi. 

À quelle fréquence consulter ?
Source : shutterstock.com

Il n’existe pas de fréquence idéale pour consulter un psychologue. Cela dépend du type de thérapie envisagé, de vos besoins, de vos avancées, etc. De votre côté, nous vous invitons à trouver un psychologue avec lequel vous vous sentez parfaitement à l’aise et en confiance. Si le courant ne passe pas, il est préférable de changer de professionnel après deux ou trois séances non probantes.

- Advertisement -Newspaper WordPress Theme