SantéQu'est-ce que la mastopexie ?

Qu’est-ce que la mastopexie ?

La mastopexie est une opération de chirurgie esthétique courante dans les cas de ptose mammaire (poitrine tombante). Le chirurgien effectue un lifting des seins afin de remodeler et remonter la poitrine qui s’affaisse. Comment se déroule une mastopexie ? Combien coûte une telle opération de chirurgie esthétique ? Est-il possible d’être remboursé ? Quelles sont les contre-indications pour faire une mastopexie ?

La mastopexie : qu’est-ce que c’est ?

La mastopexie est une opération de chirurgie esthétique qui vise à lifter la poitrine en cas de relâchement modéré ou important. L’objectif est de remodeler les seins tombants ou de corriger une asymétrie. C’est donc souvent en cas de ptose mammaire que la mastopexie est recommandée et elle peut être couplée à une autre opération comme l’augmentation mammaire. La technique varie en fonction des chirurgiens, mais aussi selon l’importance de la ptose et la forme de la poitrine. Il est donc fondamental de bien discuter avec son chirurgien avant l’opération afin d’avoir une explication complète de la technique envisagée.

Bien que la mastopexie soit une opération de chirurgie esthétique, il faut accepter que comme pour toute opération, des cicatrices peuvent être apparentes. La taille et l’aspect de ces cicatrices dépensent de la technique employée et de l’importance de la ptose.

La mastopexie : qu'est-ce que c'est ? 
Source : shutterstock.com

Comment se déroule une mastopexie ?

La mastopexie est réalisée par un chirurgien esthétique dans une clinique ou un hôpital. Avant le jour J, plusieurs consultations sont nécessaires afin de bien cerner les attentes de la patiente et de réfléchir aux meilleures techniques chirurgicales. Parfois, un bilan complémentaire est nécessaire (prise de sang, radiographie). En outre, une consultation avec l’anesthésiste st obligatoire puisque la mastopexie se déroule sous anesthésie générale. En tant que patient, il est possible de demander d’autres avis de spécialistes concernant les résultats possibles ne fonction des différentes techniques chirurgicales envisagées.

L’opération dure en moyenne 2 heures et nécessite 3 cicatrices (une autour de l’aréole, une en dessous et une dans le sillon sous le sein). Parfois, une seule cicatrice est nécessaire. La patiente peut rentrer chez elle le soir même ou le lendemain, en fonction de son état de santé. Il convient de changer le pansement tous les deux jours pendant 3 semaines et porter une brassière pendant 2 mois. Le sport est contre-indiqué durant cette période. Les cicatrices s’atténuent et les seins prennent leur forme définitive environ un an après l’opération.

Quels sont les prix pratiqués ?

Les prix pratiqués en termes de mastopexie diffèrent en fonction de l’objectif et de la poitrine. Un lifting simple coûte environ 4000 euros en France. Étant donné qu’on peut faire une mastopexie et ajouter des prothèses lors de la même intervention, le coût sera d’environ 6000 euros dans le cas échéant.

Qu’en est-il de la prise en charge est des remboursements ? La chirurgie de poitrine est un acte de confort esthétique. Par conséquent, la sécurité sociale ne prend pas en charge les opérations mammaires, sauf ne cas de reconstruction mammaire. Par conséquent, vous devrez payer de votre poche. Néanmoins, si vous avez une bonne mutuelle santé, vérifiez votre contrat. En effet, certaines complémentaires prennent en charge un montant forfaitaire prédéfini ou un pourcentage de l’intervention.

Quels sont les prix pratiqués ? 
Source : shutterstock.com

Y a-t-il des contre-indications ?

Comme pour toute opération, il existe certaines contrindications qui peuvent vous empêcher de faire une mastopexie :

  • Vous avez des antécédents de phlébite ou d’embolie pulmonaire.
  • Vous souhaitez tomber enceinte prochainement.
  • Vous fumez de façon conséquente.
  • Vous êtes sous contraception orale.

Toutefois, ces contre-indications ne sont pas rédhibitoires, il est donc important d’en parler avec votre chirurgien. Il saura déterminer les risques et autoriser ou non une telle opération.

Outre les contre-indications, certaines complications peuvent survenir après l’opération. Toute opération présente un risque. Ici, la patiente peut faire une infection, une hémorragie ou subir une perte totale ou partielle de la sensibilité des mamelons. C’est pourquoi le suivi post-opératoire est extrêmement important. En cas de doute ou de douleurs anormales, la patiente doit consulter sans attendre, même si certaines manifestations telles que les ecchymoses, les œdèmes sont courants. Par ailleurs, la sensation de gêne lorsqu’on lève les bras peut apparaitre durant les trois premières semaines.

À savoir : la mastopexie n’a aucun impact sur les risques du cancer du sein, tout comme la réduction mammaire. Le suivi médical et le protocole de dépistage demeure le même que pour les femmes non opérées.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme