On nous a toujours dit que pour maigrir, il fallait revoir son alimentation et faire de l’exercice physique. Mais s’il était possible de faire disparaitre ses kilos en trop simplement grâce à une petite pilule miracle ? Ce serait sans doute une solution infaillible pour dire adieu à l’obésité. Eh bien c’est ce qui pourrait se passer avec la mélatonine, car cette hormone possède des propriétés très bénéfiques pour la gestion de l’obésité. Découvrez dans la suite tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

Quel est le rôle de la mélatonine dans l’obésité ?

De nombreux chercheurs s’intéressent depuis plusieurs années aux effets de la mélatonine dans la lutte contre l’obésité. Avant toute chose, il faut savoir que la mélatonine est une hormone. Elle est présente de façon naturelle dans l’organisme, et elle est essentielle à son fonctionnement. Cependant, on retrouve également la mélatonine dans certains aliments tels les noix par exemple, ou encore sous forme de complément alimentaire.

Des recherches portant sur le rôle de la mélatonine dans la gestion du poids ont été réalisées en laboratoire sur des rats Zucker, par des chercheurs canadiens. Selon les résultats, il y a des chances que chez l’être humain, la prise de la mélatonine en complément alimentaire ou la consommation d’aliments riches en mélatonine, ait un effet bénéfique dans la lutte contre l’obésité et surtout si vous avez une carence en mélatonine.

Sommeil et obésité

Même si beaucoup refusent d’y croire, le sommeil est très important, et il joue un rôle dans la prise de poids. Il faut dire que par les temps qui courent, on peut avoir l’impression de perdre du temps en dormant, tellement il y a de choses à faire. Le temps de sommeil se réduit donc de façon considérable, et les obligations et soucis quotidiens ne sont pas les seuls en cause. Au cours de ce siècle, la situation s’est aggravée avec les activités numériques et les appareils connectés, qui s’invitent même dans le lit.

Se coucher tôt ne signifie plus dormir tôt. Or en s’exposant de manière prolongée à la lumière, cela entraîne une détérioration de la qualité du sommeil à cause des écrans de vos différents appareils. Comme on peut s’en douter, les personnes les plus touchées par ce phénomène, sont celles de la tranche de 18 à 34 ans environ.

Shutterstock, Inc.

Pourtant le sommeil est nécessaire et indispensable à l’organisme. En effet, c’est pendant le temps de sommeil que l’être humain récupère sur les plans physique et psychique. Réduire ce temps, c’est donc chambouler toute la mécanique interne du corps.

Cela conduit entre autres à la diminution de la leptine dans notre corps. Il s’agit de l’hormone digestive qui donne la sensation de satiété, tout en accroissant les dépenses énergétiques du corps. Une hormone très importante donc pour se maintenir en forme. En dehors de la réduction de la leptine, le manque de sommeil augmente la ghréline dans l’organisme. Au contraire de la leptine, cette hormone produite par l’estomac augmente l’appétit, vous donnant la sensation d’avoir faim.

L’obésité peut donc avoir un rapport avec la qualité du sommeil. Alors pour être en forme, certes il faut manger sainement et pratiquer une activité physique, mais il faut également avoir une bonne qualité de sommeil.

Le rôle de la mélatonine dans la gestion de l’obésité

Il faut savoir que notre organisme comporte différentes sortes de cellules adipeuses. Nous parlerons ici des tissus blancs qui stockent les graisses, et des tissus bruns responsables de la sécrétion de la chaleur.

Selon les études, il semblerait que la mélatonine soit en mesure de provoquer un changement en ce qui concerne le tissu adipeux blanc, afin que ces cellules se mettent à générer de la chaleur. Ainsi, apporter plus de mélatonine au corps pourrait être un avantage pour le tissu adipeux brun car il pourrait y avoir alors moins de cellules de graisses produites.

Aussi, la mélatonine aurait comme autre avantage, de favoriser l’accroissement de la  leptine dans le sang. Comme nous l’avons expliqué plus haut, cette hormone qui est d’ailleurs produite par les adipocytes, engendre la sensation de satiété, vous emmenant à manger moins.

La mélatonine stimule aussi la masse et la croissance, de par son action au niveau des facteurs hormonaux et génétiques, car il agit directement sur le tissu adipeux brun. Ainsi, le corps brûle beaucoup plus de calories, même au repos. Pour finir, la mélatonine intervient également dans la santé du microbiote intestinal, aidant de cette manière à faire face aux maladies métaboliques et à mieux gérer le poids.

En résumé, même si le rôle de la mélatonine n’est pas négligeable dans la lutte contre l’obésité, il faut quand même se rappeler que plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour une perte de poids efficace. Alors le fait de stimuler ou d’augmenter l’apport en mélatonine dans le corps ne suffira pas pour résoudre le problème.

Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5632922/

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici