En avançant dans l’âge, il est essentiel de pouvoir équiper d’une salle de bain pour personnes à mobilité réduite. En effet, cela permet de pouvoir maintenir la personne à domicile en lui évitant des accidents domestiques ou des problèmes d’accessibilité au quotidien. Quant à savoir comment l’aménager, voici quelques conseils et l’adresse d’un spécialiste en la matière.

Des aménagements essentiels pour rester chez soi

Avec le temps qui passe, les gestes du quotidien peuvent devenir de plus en plus difficile. C’est vrai pour les courses, la cuisine mais également, pour la toilette de tous les jours. C’est la raison pour laquelle, il est impératif de transformer sa salle de bain pour personnes à mobilité réduite.

Son gros avantage, c’est qu’elle améliore l’accessibilité mais surtout, la sécurité et le confort. Alors si vous cherchez des professionnels pour vous conseiller, n’hésitez pas à vous tourner vers la marque Idhra Vichy. Avec un design sur-mesure et spécialement pensé pour vous, ils mettront tout leur savoir-faire à votre service de manière à transformer votre salle de bain en un endroit qui favorise le bien-être tout en étant ergonomique.

Les indispensables à connaître

Lorsqu’on envisage de passer par une salle de bain pour personnes à mobilité réduite, il est important de connaître les indispensables à changer.

  • La porte : elle devra être suffisamment large pour pouvoir laisser circuler un fauteuil, ce qui suppose une ouverture de 90 cm au moins.
  • Les prises électriques : elles devront se situer au niveau des interrupteurs et non plus au sol pour plus d’accessibilité.
  • Une douche à l’italienne : plutôt que de garder une baignoire, on préfère passer par une douche à l’italienne avec un receveur plat et qui ne demande pas d’effort.
  • Un siège de douche : dans la douche, il est préférable de prévoir un siège de manière à ce que la personne puisse s’asseoir tranquillement.
  • Des barres d’appui : elles favorisent le maintien et permettent un déplacement plus facile au quotidien.
  • Un tapis de douche antidérapant : comme son nom l’indique, le tapis de douche antidérapant évitera de glisser sur le carrelage.
  • Un lavabo accessible : un lavabo ergonomique devra pouvoir laisser passer un fauteuil roulant avec une hauteur de 67 cm au minimum au-dessus du sol.
  • Des toilettes surélevées : là encore, l’idée c’est de minimiser les risques en prévoyant des WC surélevées et des barres d’appui pour pouvoir y accéder.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’aménagements spécialement pensés pour favoriser le quotidien et il est donc nécessaire de passer par des professionnels avant d’envisager de faire des travaux.

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici