Le taux de gamma GT dans le sang est un indicateur qui permet d’aider un médecin à orienter un diagnostic médical. Les gamma GT, pour γ-glutamyltransférase ou gamma-glutamyltranspeptidase, sont des enzymes présentes dans différents organes du corps humain (notamment le foie), et qui interviennent dans divers processus de métabolisme. Lorsqu’un médecin prescrit un dosage sanguin pour vérifier le taux de gamma GT, c’est parce qu’un taux trop élevé peut indiquer la présence d’une pathologie, ou permettre de détecter précocement le développement en cours d’une maladie. Que faire si on a un taux de gamma GT trop élevé ? 

Quelles sont les causes d’un taux de gamma GT trop élevé ?

Les  gamma GT sont naturellement présents dans le corps humain, et remplissent des fonctions nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

Plusieurs causes peuvent expliquer un taux de gamma GT trop élevé : on ne vous donnera que les plus fréquentes, le mieux restant évidemment de se tourner vers son médecin !

Commençons par les causes dans le cas où l’élévation du taux de gamma GT est isolée, en reprenant le document de la société nationale française de gastro-entérologie. Un taux de gamma GT peut être élevé :

  • À cause de la consommation de certains médicaments : cela peut être un effet secondaire de la consommation d’antidépresseurs, d’anxiolytiques, de contraceptifs oraux ou encore d’anticonvulsants.
  • À cause d’une affection hépato-biliaire non-alcoolique : toutes les pathologies qui touchent le foie (hépatites) et les voies biliaires, non liées à l’alcool. Cela peut être, par exemple, une stéatose (la maladie du foie trop gras).
  • À cause de l’obésité, du diabète ou de l’hyperthyroïdie, ainsi que de pathologies qui touchent les organes riches en gamma GT (pour le foie ce sont les hépatites précédemment citées, mais le pancréas, les reins et le cerveau contiennent aussi des gamma-glutamyltransférases).
  • A cause de l’alcool : un taux élevé de gamma GT dans le sang peut montrer une consommation d’alcool chronique (régulière), mais on utilise plutôt la méthode du sevrage pour voir si sans alcool le taux redescend.

Quand l’augmentation des gamma GT n’est pas isolée, on est le plus souvent dans le cas d’une cholestase (qui touche les sécrétions biliaires), qui peut évoluer en une cirrhose du foie. Dans une maladie cholestasique, les gamma GT mais aussi les phosphatases alcalines sont trop élevées. Si, en plus, le taux de bilirubine augmente, on est dans le cas d’une cholestase ictérique.

Retenez aussi que pour 5 à 10% des patients, l’augmentation du taux de gamma GT n’a pas de cause pathologique.

Quelles sont les causes d'un taux de gamma GT trop élevé ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les conséquences ?

Comme on l’a vu précédemment, l’élévation du taux de gamma GT dans le sang est la conséquence d’une pathologie ou d’un comportement (comme la prise de certains médicaments) : en analysant les résultats du dosage sanguin et avec des analyses complémentaires, le médecin pourra poser un diagnostic et proposer une thérapeutique adaptée, qui traitera la pathologie en présence plus que le taux de gamma GT.

Un taux élevé de gamma GT n’a donc pas vraiment de conséquences en soi : c’est plutôt cette hausse qui, elle, est la conséquence d’une pathologie, et qui permet de la détecter. Cependant, les discussions sont encore ouvertes, comme expliqué dans cet article, pour savoir si un taux trop élevé de gamma GT n’est qu’une conséquence dans une stéatose, ou pourrait être une des causes du processus qui conduit le foie à être trop gras (les gamma GT pourraient être athérogènes, c’est-à-dire participer « activement » à la production des plaques lipidiques qui se fixent sur la paroi interne du foie).

Quel taux est trop dangereux ?

Il faut toujours se méfier des taux considérés comme normaux : en médecine, on fait toujours attention de prendre en compte l’individu considéré dans sa spécificité.

Il existe cependant des repères, qui seront surtout utiles aux médecins qui interprèteront vos résultats. Le centre hépato-biliaire de l’hôpital Paul Brousse donne comme valeurs normales du taux de gamma GT :

  • Entre 10 et 45 UI/L de sang chez un homme
  • Entre 5 et 35 UI/L chez une femme 

Les UI représentent ici des unités internationales.

Quelles sont les conséquences ?
Source : shutterstock.com

Comment faire baisser les gamma GT ?

On le répète, mais faire baisser les gamma GT n’est pas forcément un objectif en soi, puisqu’un taux élevé est surtout le symptôme d’une pathologie, qui, elle, devra être directement prise en charge et traitée.

Naturellement, quand c’est la consommation d’alcool chronique qui fait augmenter le taux de gamma GT dans le sang, l’arrêt progressif de l’alcool (qui est une substance tellement addictive qu’on ne doit pas en être sevré d’un coup) fera redescendre le taux. De même, quand ce sont des médicaments qui causent l’augmentation, arrêter de les prendre va faire diminuer le taux : évidemment, tout cela est fait en concertation avec le médecin. Comme l’obésité ou le diabète sont aussi des pathologies qui font augmenter les gamma GT, manger moins gras et moins sucré aide le taux à redescendre (et avant tout, aide votre corps à aller mieux : il est aussi conseillé, en cas d’obésité ou de surpoids, de faire de l’exercice physique et de manger plus de fruits et de légumes !).

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici