Vous devez vous rendre à un examen médical mais êtes dans l’incapacité physique de vous déplacer ? Sachez que des taxis conventionnés peuvent vous être prescrits et qu’ils vous seront en partie remboursés. Comment les reconnaître et comment les réserver ? Qui peut en bénéficier ? Nous vous disons tout ce qu’il faut savoir sur les taxis conventionnés.

Qu’est-ce qu’un taxi conventionné ?

Les taxis conventionnés font partie des Transports Assis Professionnalisé (TAP) : ce sont des moyens de transport agréés et certifiés par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Qualifiés de médicaux, vous ne pouvez réserver un taxi conventionné que sous certaines conditions et si votre état de santé le nécessite : seul votre médecin peut vous prescrire l’un de ces transports conventionnés (taxis ou véhicules sanitaires légers) : c’est lui qui détermine le mode de transport le plus adapté à votre santé et à votre niveau d’autonomie (moyens de transports individuels ; transports assis professionnalisés ; ambulances). 

Bien entendu, vous ne devez pas pouvoir recevoir vos soins à domicile mais être dans l’obligation de vous déplacer chez votre médecin, à l’hôpital ou dans tout établissement médical.

Pris en charge par l’Assurance Maladie, vous pourrez être remboursé à hauteur de 65% de votre facture, voire 100% dans certains cas. Cependant, depuis mars 2009, toute entreprise de taxis conventionnés doit avoir signé une convention avec la CPAM pour que les patients puissent être remboursés. Vous devez donc faire appel à un taxi agréé : nous vous expliquons comment le reconnaître.

Qu'est-ce qu'un taxi conventionné ?
Source : Shutterstock.com

Comment reconnaître un taxi conventionné ?

Les taxis conventionnés sont reconnaissables au logo bleu apposé sur leur vitre arrière droite : celui-ci porte la mention “Taxi conventionné – Organismes d’assurance maladie”. Aucun taxi conventionné ne peut circuler sans ce logo.

Sachez également que les démarches permettant de bénéficier du remboursement de la CPAM peuvent être effectuées par le transporteur sanitaire ou la compagnie de taxis. Quoi qu’il en soit, le conducteur du véhicule conventionné devra vous fournir la facture correspondant à votre trajet afin que vous puissiez être remboursé. Vous devrez également joindre votre prescription médicale, complétée par le conducteur ou sa société, et la transmettre à votre CPAM.

Comment réserver un taxi conventionné ?

Pour commander un taxi conventionné et bénéficier du remboursement de l’Assurance Maladie, vous devrez présenter ces documents à la compagnie de taxis conventionnés :

  • la prescription médicale de votre médecin justifiant que votre état de santé nécessite la réservation d’un Transport Assis Professionnalisé ;
  • une attestation de Sécurité Sociale émise au maximum au cours des 12 mois ;
  • votre carte vitale mise à jour.

Une fois en possession de votre prescription médicale et lorsque vous aurez besoin de vous déplacer, deux solutions s’offrent à vous :
1 – Utilisez le site de la CPAM pour réserver un taxi conventionné ;
2 – Réservez-le auprès d’une compagnie de taxis conventionnés : en ligne ou par téléphone, assurez-vous que la compagnie est bien agréée par la CPAM, sinon, les frais de transport seront entièrement à votre charge.
En région parisienne, vous pouvez par exemple commander un taxi en ligne ou contacter la centrale de réservation (06 20 65 95 35). Disponibles 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Comment réserver un taxi conventionné ?
Source : Shutterstock.com

Qui peut bénéficier d’une prescription médicale de transport ?

Différents profils peuvent bénéficier d’une prescription médicale de transport :

  • incapacité physique entraînant une aide technique (canne, béquilles, déambulateur, fauteuil roulant) ;
  • incapacité physique entraînant une aide humaine (accompagnant en cas de difficultés de déplacement, troubles de la vision, pertes d’équilibre, etc.) ;
  • handicap physique ou intellectuel ;
  • risques liés aux effets secondaires d’une intervention médicale ou chirurgicale ;
  • Etc.

En règle générale, les patients se trouvant dans l’une des situations suivantes peuvent se voir prescrire un transport médicalisé :

  • être hospitalisé ;
  • recevoir des soins médicaux et/ou un (ou des) traitement(s) ;
  • être convoqué pour une visite médicale ou pour tout examen médical si vous êtes incapable de vous déplacer ;
  • être une femme enceinte ou jeune maman accompagnant son nourrisson de moins de 30 jours en vue d’une hospitalisation ;
  • être victime d’un accident du travail ;
  • être atteint d’une affection longue durée nécessitant des soins, des traitements ou des examens réguliers.

Pour ces 3 dernières situations (grossesse, accident du travail et affection de longue durée), le remboursement du transport médicalisé est pris en charge à 100% par votre Assurance Maladie.

De nombreuses aides sont proposées par la CPAM et les taxis conventionnés en font partie. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici