« PRÉVENTION, restez chez vous. 

COUDE, toussez dedans. 

VISAGE, évitez de le toucher.

DISTANCES, gardez-les.

MAINS, lavez-les souvent. »

Alors que le gouvernement rappelle les gestes barrières pour se prémunir du virus à l’heure du déconfinement, outre ces réflexes à adopter, il est des gestes supplémentaires à mettre en œuvre autant que possible. Dans un immeuble, dans une entreprise, dans un véhicule ou encore chez soi, mieux vaut combattre le covid avec les bons outils. Gros plan. 

Contre le coronavirus : nettoyer et désinfecter les espaces

S’il est important de ne pas faiblir et de tenir bon sur les gestes barrière, mieux vaut continuer la lutte du côté de la propreté. Et la première des choses est de ne pas confondre « nettoyage » et « désinfection » à l’aide d’un spray désinfectant de surface sur EPCH Hygiène. Ces deux étapes différentes n’en restent pas moins indissociables l’une de l’autre. 

Nettoyer c’est rendre propre et net un espace. Cela consiste à vous débarrasser de la saleté, des tâches, de la poussière, des germes et de toutes les impuretés de surface. Pour cela, il vous faut utiliser tour à tour une éponge savonneuse, un aspirateur, un balai ou encore une serpillière. À ne pas confondre avec la désinfection qui tue les microorganismes et les virus. 

Attention donc à l’ordre dans lequel vous faites le ménage ! Si vous souhaitez lutter efficacement contre le coronavirus ou tout autre germe pathogène d’ailleurs, commencez par nettoyer puis ensuite désinfecter les ^surfaces. Bien entendu, respectez les règles en matière d’hygiène, adaptez la fréquence selon l’usage et utilisez des produits spécialement formulés comme c’est le cas des sprays désinfectant de surface sans rinçage certifié biocide. Pour finir, comme le préconise l’ADEME, pensez à aérer chaque pièce au moins 10 minutes matin et soir pour renouveler et assainir l’air ambiant.  

Contre le coronavirus : adopter de nouvelles habitudes de vie 

En marge d’un entretien et d’une désinfection régulière, mieux vaut ne pas prendre de risque et éviter le risque. Pour cela, vous devez prendre de nouveaux réflexes au quotidien, de nouveaux mécanismes si ce n’est pas encore le cas. 

La première des choses est de prendre vos distances avec vos chaussures également. Laissez-les sur le pas de la porte, nettoyez et désinfectez cet espace régulièrement. Bien que vos souliers paraissent inoffensifs, la réalité est tout autre. Vous parcourez des milliers de mètres au quotidien, foulez une multitude de surfaces où prolifèrent une quantité infinie de bactéries, de microbes et de virus. Selon les études scientifiques, une seule semelle de chaussure peut transporter jusqu’à 420 000 bactéries différentes. Autant ne pas les laisser rentrer chez vous ! À l’image de vos chaussures, vos vestes et autres cabans véhiculent eux aussi des microbes. Dès lors, ressortez de la cave ou du grenier votre porte-manteau. Et surtout, laissez le porte manteau sur le palier, à l’extérieur. 

Quitte à se faire violence, autant aller jusqu’au bout. Partez du principe qu’il vous faut prendre des précautions jusqu’à vos emplettes. Ce n’est pas de la psychose, mais du civisme. Dès lors, concentrez vos achats la même journée, évitez de toucher à tout et rien, ne prenez que ce dont vous avez besoin. Et surtout, enlevez les emballages avec des gants, lavez-vous les mains avant de jouir de vos achats. S’il s’agit de vêtements ou de tout autre accessoire de mode, mieux vaut les laver avant de les porter. 

Pour finir, pour limiter la contagion, si vous êtes malade du virus ou de toute autre maladie, restez chez vous, limitez les sorties, les contacts autant que possible. Pensez aussi à porter un masque jetable en présence des personnes sensibles, mais aussi dans les lieux publics. D’ailleurs, le port du masque est devenu une obligation dans certaines communes

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici