La période hivernale doit idéalement s’accompagner, pour l’organisme humain, d’un apport en oligo-éléments et diverses vitamines. Ils permettent en effet de renforcer les défenses immunitaires et de booster le moral. Parmi eux figure le magnésium qui est un véritable allié contre la déprime, le stress et le froid. C’est l’un des minéraux qui abondent dans l’organisme humain et il se retrouve principalement au niveau des os et dans les muscles. Présent dans les fruits de mer, les amandes, le cacao, les algues…, ses rôles dans l’organisme sont nombreux. Découvrez-les dans la suite de cet article.

Le magnésium, un booster d’énergie

Le magnésium est au cœur de plus de 300 réactions biologiques au niveau de l’organisme, entre autres, la production d’énergie. Il participe en effet à transformer les glucides (glycolyse) ainsi que les lipides (lipolyse) en ATP. Il s’agit d’une énergie utilisable par les cellules musculaires et importante dans la pratique sportive.

Il joue également un rôle primordial au niveau du système nerveux, notamment en ce qui concerne la libération de la sérotonine. Cette dernière est également appelée hormone du bonheur, en raison de son action sur la régulation des comportements émotifs. Elle influe notamment sur l’humeur. C’est un neurotransmetteur qui intervient à la fois sur la dépression, le sommeil et les troubles sexuels. Ainsi, le magnésium est également lié à tous ces mécanismes au sein de l’organisme humain. Autre bienfait : le magnésium B6 aide à combattre le stress, permet de soulager l’irritabilité, l’impulsivité, la déprime, la fatigue…

Magnésium, booster d'énergie en hiver

Un soutien pour la santé osseuse et musculaire

En tant que constituant majeur des os, le magnésium est un véritable soutien (tout comme le calcium) pour la santé osseuse que ce soit chez les adultes ou chez les enfants. Il participe en effet à une bonne fixation du calcium et du potassium. Les sels de magnésium grâce à leur nature alcaline favorisent en effet la neutralisation de l’acidité des tissus et participent ainsi à l’équilibre acido-basique. Cela favorise alors la fixation du calcium et du potassium sur les os. Il est donc au cœur de la formation des os et des dents.

Au niveau du système musculaire, un déficit en magnésium peut se manifester par des crampes et courbatures et engendre également une baisse d’endurance notamment chez les sportifs. Par ailleurs, de nombreuses études ont montré une corrélation probable entre déficit de magnésium et manifestations de certains troubles. Il aurait donc un rôle important dans la prise en charge ou la prévention d’affections cardiovasculaires, du diabète, du syndrome prémenstruel, de l’asthme, des migraines, etc.

Le magnésium, une aide pour la santé cardiovasculaire

Le magnésium jouerait un rôle dans le maintien des fonctions cardiaques. Certaines enquêtes épidémiologiques ont en effet établi une corrélation entre le risque de souffrance de troubles cardiovasculaires et la concentration de magnésium dans le sang. Autrement dit, une carence en magnésium pourrait accroître le risque de maladies cardiovasculaires comme l’hypertension, les accidents vasculaires cérébraux (AVC), la maladie coronarienne.

D’autres études encore ont montré une possible incidence de l’injection intraveineuse de magnésium sur la réduction de la fibrillation auriculaire, l’un des plus fréquents troubles du rythme cardiaque. Il s’agit cependant d’une faible efficacité. Et chez les personnes qui souffrent de l’hypertension, un apport supplémentaire en magnésium favoriserait la baisse de la tension artérielle. Cette action très probante du magnésium est ainsi recommandée en Amérique du Nord par les autorités médicales dans la prévention et la prise en charge de l’hypertension.

Ainsi, de manière générale, le magnésium semble plus bénéfique à titre préventif que curatif en ce qui concerne les maladies cardiovasculaires. De ce fait, sa consommation chez les patients à risque est encouragée par plusieurs chercheurs.

Une possible efficacité dans la prévention et le traitement du diabète

Des études épidémiologiques ont indiqué un possible lien entre une alimentation pauvre en magnésium et l’incidence de certains types de diabète. Cette carence est également associée à des complications diabétiques comme la neuropathie, les ulcères des pieds, etc. De plus, la diminution du taux de magnésium dans le sang serait à l’origine du développement d’une résistance à l’insuline, un trouble annonciateur du diabète.

Ainsi, l’utilité du magnésium dans le cadre du diabète semble préventive. Néanmoins, il a également été rapporté dans d’autres études qu’il participerait à la réduction de la glycémie chez les patients souffrant de diabète de type 2. Par ailleurs, chez les diabétiques de type 1, une étude récente montre que la carence en magnésium est source de complications comme l’épaississement de la paroi des vaisseaux, source d’une athérosclérose précoce.

Une possible efficacité contre le syndrome prémenstruel (SPM) et les douleurs menstruelles

Les personnes qui souffrent de syndrome prémenstruel ont souvent un rapport calcium sanguin/magnésium plus faible que les personnes étant en bonne santé. Ce déséquilibre joue, selon les chercheurs, un rôle important dans le syndrome prémenstruel, surtout au niveau des changements d’humeur qui le caractérisent. Ainsi, des résultats d’études cliniques ont montré que le magnésium atténuerait les symptômes du SPM, s’il est toutefois associé à la vitamine B636. La nature du sel de magnésium jouerait également un rôle compte tenu des effets observés avec le pidolate de magnésium contrairement à l’oxyde de magnésium.

Par ailleurs, grâce à ses actions, entre autres, dilatantes sur les vaisseaux, relaxantes sur les muscles lisses…, le magnésium peut soulager les douleurs associées aux menstruations. Beaucoup d’autres vertus sont également associées à ce minéral dont entre autres, une possible efficacité contre la migraine, l’asthme, le calcul rénal…

Douleurs menstruelles

Que retenir ? La période hivernale est souvent rude, source de nombreux inconforts qui ont une incidence sur le moral, le stress et l’anxiété. L’utilisation de certains minéraux comme le magnésium qui a une influence directe sur la libération de la sérotonine, une hormone du bien-être est largement recommandée. De plus, les bienfaits du magnésium ne s’arrêtent pas là. Il participe également à une meilleure santé osseuse et musculaire. Beaucoup d’autres avantages lui sont attribués d’un point de vue sanitaire, même si tous n’ont pas encore pu être prouvés. Cependant, sa consommation est largement recommandée, car sa carence dans l’organisme est source de nombreux maux.

Voir nos conseils

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici