SeniorsQuel est le rôle de l'aide-soignante en EHPAD ?

Quel est le rôle de l’aide-soignante en EHPAD ?

L’aide-soignante est une figure centrale du personnel soignant, tout comme l’infirmière. Cependant, son rôle diffère dans la mesure où celle-ci veille au bien-être et au confort des patients. Être aide-soignante, c’est à la fois avoir un savoir-faire médical, des capacités relationnelles et de l’empathie. Voici les prérequis pour exercer ce métier.

L’aide-soignante en EHPAD : un rôle clé pour les seniors

Travaillant sous la responsabilité d’une infirmière, les missions de l’aide-soignante relèvent principalement de l’hygiène, du confort, de la prévention et du maintien. Les offres d’emploi pour aide-soignante affluent, justement, car cette professionnelle de santé est essentielle au corps médical, notamment en maison de retraite. En effet, elle accompagne les seniors dans les actions au quotidien tels que la prise de repas, les déplacements et l’hygiène corporelle. Néanmoins, l’aide-soignante n’a pas seulement un rôle d’accompagnement, mais également un rôle médical. Il s’agit de la personne qui effectue un contrôle des signes vitaux de la personne âgée, s’assure que les seniors prennent bien leurs médicaments et qui remplace les perfusions ainsi que les pansements.

L’aide-soignante fournit également un support émotionnel pour les patients, en plus de répondre à leurs besoins en étant constamment et quotidiennement à leurs côtés. Une de ses tâches est également de veiller au bon fonctionnement du matériel de soins et d’assurer l’entretien des chambres des résidents.

Cette personne est une alliée et un atout majeur pour l’infirmière. En effet, parce que l’aide-soignante a l’opportunité d’observer les seniors de manière continue et avec beaucoup d’attention, elle peut ensuite informer et alerter le personnel infirmier en cas d’anomalie.

L'aide-soignante en EHPAD : un rôle clé pour les seniors
Source : shutterstock.com

Quelle formation pour devenir aide-soignante en EHPAD ?

Pour exercer le métier d’aide-soignante en EHPAD, le diplôme d’État d’aide-soignant est obligatoire, que ce soit dans le cadre d’un accompagnement à domicile ou en milieu hospitalier.

Avant d’accéder au diplôme d’État, les candidats doivent passer le concours d’entrée. Une épreuve écrite (restitution de connaissances, synthèse de texte) et un oral (questions sur le secteur médico-social, motivations) constituent le concours. Nombreux sont les centres de formation à proposer des préparations au concours d’entrée pour l’obtention du diplôme.

En général, la formation dure 1 an, mais elle peut également s’étendre d’une durée allant de 10 à 18 mois. Il y a des stages, à effectuer obligatoirement dans différents types de structure (résidence médicalisée pour personnes âgées, résidences psychiatriques, centres de rééducation, milieu hospitalier…). L’alternance est également une possibilité pour être formé.

Les diplômés d’un BEP CSS, d’un CAP petite enfance ou d’un BEPA services n’ont pas à passer des épreuves écrites d’admissibilité. Le DEAS peut également être obtenu par validation des acquis de l’expérience (VAE), seulement dans le cas d’avoir 3 ans d’expérience. Par ailleurs, il est à noter que le métier d’aide-soignante peut devenir une passerelle pour ensuite exercer le métier d’infirmière.

Les acquis et compétences de l’aide-soignante sont nombreux : 

  • Donner des soins d’hygiène et de confort (douche, toilette…)
  • Observer le patient et les indicateurs liés à son état de santé
  • Repérer une situation urgente de soins
  • Aider l’infirmière lors de la réalisation des soins
  • Entretenir l’environnement du patient de manière immédiate
  • Veiller au bon fonctionnement du matériel de soins
  • Transmettre ses observations oralement ou de manière écrite afin d’assurer la continuité des soins
  • Accompagner les patients jusqu’en fin de vie
  • Accompagner l’entourage du patient
  • Accompagner des stagiaires en formation
Quelle formation pour devenir aide-soignante en EHPAD ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les qualités nécessaires pour faire ce travail ?

Le métier d’aide-soignante n’est pas un métier facile. En effet, exercer le métier d’aide-soignante requiert certaines qualités. Tout d’abord, la principale qualité que ce professionnel doit avoir est l’empathie, afin de pouvoir être à l’écoute de chaque besoin du patient pour pouvoir y répondre et installer une relation privilégiée avec le patient. Il s’agit de ceux qui ont la plus grande proximité avec les résidents en EHPAD.

L’aide-soignante doit également être patiente, savoir faire preuve de diplomatie, avoir un bon relationnel et un bon sens de la communication en plus d’être capable de rassurer le senior en EHPAD. Il faut savoir mettre le patient dans un climat de sérénité et de confiance.

Par ailleurs, la disponibilité est aussi une qualité requise pour l’assistanat des personnes âgées au quotidien. Il faudra aussi faire preuve de maîtrise de soi dans n’importe quelle situation, de résistance physique, de rigueur et de travail en équipe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme