SantéGynécologieL'acide folique pour tomber enceinte

L’acide folique pour tomber enceinte

Dès lors que notre test de grossesse est positif, la médecin traitant prescrit de l’acide folique. Cette vitamine est même préconisée pour celles qui désirent concevoir. Pourquoi l’acide folique est si important en cas de grossesse ? Quels sont ses bienfaits ? Comment consommer l’acide folique quand on est enceinte ?

Qu’est-ce que l’acide folique ?

Qu'est-ce que l'acide folique ?

L’acide folique est tout simplement de la vitamine B9 (folate).  Soluble dans l’eau, cette vitamine n’est pas produite par notre organisme. Nos besoins doivent donc être couverts par l’alimentation et éventuellement les compléments alimentaires. L’acide folique a d’une part un rôle dans la fabrication des globules rouges, d’autre part une fonction au niveau du système immunitaire et du système nerveux.

Lors d’une grossesse, augmenter son apport en acide folique est primordial, puisque cette vitamine permet d’assurer le bon déroulement de la division cellulaire (production du matériel génétique, c’est-à-dire ADN). Une carence en acide folique pendant le premier trimestre de grossesse peut avoir un impact sur cette étape et augmente les risques de maladies génétiques.

Lorsqu’on souhaite tomber enceinte, il est donc important de connaitre les sources naturelles d’acide folique ou de prendre des compléments alimentaires spécifiques.

Les bienfaits de l’acide folique dans la grossesse

L’acide folique est la vitamine par excellence lorsqu’on souhaite tomber enceinte. Selon certaines études, un niveau suffisant optimise la fertilité. Quels sont les bienfaits de l’acide folique avant et pendant la grossesse ?

Avant la grossesse

Consommer des aliments riches en acide folique est essentiel lorsqu’on a un projet bébé.  Effectivement, comme on a pu le voir, une carence peut donner lieu à des malformations (spina-bifida) ou a des retards de croissance. Les professionnels de santé recommandent de commencer les compléments dès que le projet de grossesse est validé. En cas de grossesse spontanée, commencez à prendre des comprimés d’acide folique dès que vous avez fait votre test de grossesse. Il est préférable de commencer la supplémentation sur le tard que de laisser tomber.

Après la grossesse

Une fois que vous êtes enceinte, vous devez prendre un comprimé d’acide folique tous les jours pendant le premier trimestre. C’est pendant les 12 premières semaines que le bébé se forme. Au-delà de ce laps de temps, l’acide folique n’est plus vraiment utile, même s’il est important de maintenir un bon taux. Les carences passent inaperçues et sont généralement décelées en cas d’investigations médicales. Bien entendu, il est recommandé de prendre des vitamines prénatales qui contiennent du fer, de l’acide folique, du calcium, des oméga 3 et éventuellement de la vitamine D. Demandez conseil à votre gynécologue.

Comment consommer l’acide folique ?

Comment consommer de l'acide folique ?

Bien qu’en dehors de la grossesse l’acide folique peut engendrer une prise de poids, c’est une vitamine fondamentale lorsqu’on souhaite tomber enceinte. On en trouve dans les comprimés dédiés aux femmes enceintes, mais aussi dans des vitamines prénatales ou des complexes de vitamines B. Autrement, vous pouvez privilégier les aliments riches en vitamine B9, même s’il est plus difficile de savoir si vous atteignez vos AJR. Voici quelques exemples d’aliments riches en acide folique :

  • graines de tournesol
  • fruits oranges (papaye, oranges, melon)
  • légumes verts (brocolis, avocats, choux de Bruxelles, épinards, asperges, laitue…)
  • légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches, fèves de soja…)
  • céréales
  • levures
  • produits laitiers (fromages, yaourt)

L’aliment le plus riche en vitamine B9 est la levure avec une teneur supérieure à 1000 ug/100g. Néanmoins, nous ne consommons très peu. Ainsi, augmentez vos rations d’épinard, chicorée et légumes verts. Certains fromages sont également intéressants d’un point de vue nutritionnel (chèvre, brie).

À savoir : l’acide folique est fragile et se détériore à la lumière et à la chaleur. Veillez donc à bien conserver vos aliments et compléments alimentaires à l’abri du soleil. 

Il est très rare de faire des dosages sanguins pour estimer les éventuelles carences, car il n’est pas possible de faire un surdosage de vitamine B9, puisque le corps élimine le surplus. En revanche, dans certaines situations, le gynécologue peut demander un bilan plus complet (épilepsie, surpoids, diabète, enfant souffrant d’une malformation congénitale).

Pour terminer, sachez que n’importe quelle vitamine est mieux assimilée si elle est prise pendant le repas. Ainsi, prenez vos comprimés d’acide folique pendant un repas. Pour ne pas oublier, privilégiez le repas que vous prenez à heure fixe en fonction de votre emploi du temps (petit-déjeuner, déjeuner, dîner, collation).

- Advertisement - Newspaper WordPress Theme